Joyeuses fêtes : le guide du « boire malin » (pour éviter la gueule de bois)

À la veille du repas de Noël, il est difficilement imaginable de ne pas accompagner ce festin de bonnes bouteilles d’alcool. Les dangers d’une consommation excessive sont connus. Le tout n’est pas de s’en priver pendant cette période festive, mais de consommer de l’alcool de façon intelligente. Voici quelques conseils à suivre ! lire la suite


Thé ou Café – Garou : Ses confidences sur son rapport à l’alcool, “Je continue de boire” (Vidéo)

http://www.dailymotion.com/video/x3h2kpr

Ce dimanche 6 décembre, Catherine Ceylac a reçu dans son émission Thé ou Café Roch Voisine, Corneille et Garou. Ce dernier s’est vu interroger par l’animatrice pour savoir s’il continuait réellement à fumer et à boire pour préserver sa voix. Non Stop People vous en dit plus. (suite…)

Boire ou courir, il ne faut pas forcément choisir

Des chercheurs américains ont conclu : « Les gens buvaient davantage les jours où ils faisaient plus d’activité physique ». (suite…)

Pourquoi faut-il boire son café avant la sieste ?

Les faits

Fatigue accumulée ou soirée prolongée la veille. Un peu de temps pendant le déjeuner ou dans l’après-midi pour piquer un somme ? Très bien. Mais, le café que vous prendrez sans doute au réveil, buvez-le plutôt avant de tomber dans les bras de Morphée. La pratique a été baptisée la sieste caféinée, réputée comme le remède le plus efficace face aux coups de fatigue. (suite…)

Ces métiers dans lesquels on est le plus susceptible de boire

Boire avant, pendant ou après sa journée de travail, et même se droguer ? Vous n’êtes peut-être pas concerné, mais ces nouveaux types d’addicts, c’est-à-dire ceux consommant pour être plus performants ou supporter leur profession, prend de plus en plus d’ampleur. (suite…)

Boire du café réduirait les risques de développer un cancer de la peau

Selon une étude américaine, les personnes buvant du café en quantité risqueraient moins de contracter un mélanome, forme la plus grave de cancer de la peau.

Une pause café s’impose. Cette nouvelle étude américaine révélée par le site Forbes risque de plaire aux amateurs de petit noir. Selon elle, certains de ses composants réduiraient le risque de développer une des formes de cancer de la peau la plus mortelle: le mélanome. Pour cela, il faudrait boire au moins quatre tasses d’élixir noir par jour, pour en percevoir les bénéfices. (suite…)

Greffe du poumon : les donneurs ne devraient pas boire d’alcool

Etre greffé avec des organes provenant d’individus alcooliques présenterait des risques pour l’opération et pourrait empêcher la prise de la greffe, selon une nouvelle étude scientifique américaine. (suite…)

Trop travailler peut pousser à boire

Travailler plus de 48 heures par semaine peut conduire à consommer trop d’alcool, selon une nouvelle étude scientifique internationale.

Le travail ce n’est pas forcément la santé ! Trop bosser pourrait nuire au bien-être des travailleurs. En effet, un trop plein de boulot pousserait à boire, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue The British Medical Journal (BMJ). En effet, les personnes qui s’usent à l’ouvrage plus de 48h par semaine auraient tendance à boire plus que de raison. (suite…)

Alcool: Travailler trop peut conduire à boire trop

ÉTUDE – Décidément trop travailler ne serait vraiment pas bon pour la santé…

L’analyse d’une série d’études englobant plus de 400.000 personnes montre que les individus qui travaillent plus de 48 heures par semaine, soit au dessus du seuil d’une directive européenne sur le travail, ont une plus grande probabilité de s’engager dans une consommation à risque pour leur santé. Une trop grande consommation d’alcool, en l’occurence (lire encadré en pied d’article). (suite…)

Travailler plus et… boire plus

Selon des chercheurs finlandais, travailler à outrance nous conduirait sur la voie de l’alcoolisme. En effet, c’est en se penchant sur plusieurs travaux menés à l’échelle internationale (400 000 personnes au total) qu’ils ont tiré la conclusion suivante : enchaîner plus de 48 heures par semaine – soit au dessus du seuil de la directive européenne sur le temps de travail – augmenterait le risque de se lancer dans une consommation à risque.  (suite…)

Boire pendant sa grossesse, bientôt un délit en Angleterre ?

Une femme est jugée en Grande-Bretagne pour avoir bu de l’alcool pendant sa grossesse ce qui a entraîné un retard de développement chez sa fille.  (suite…)

Comment boire de l’alcool sans grossir

La journaliste Laure Gasparotto contre les idées reçues avec cette enquête menée auprès de nutritionnistes, de vignerons et de médecins, qui affirment que consommer modérément du vin réduit les risques cardio-vasculaires. Extrait de « Boire sans grossir, sans excès et… sans nuire à la santé », publié chez Flammarion (2/2). (suite…)

Désolé, non, aucune étude sérieuse n ’a jamais prouvé que boire du vin nous maintenait en meilleure santé

L’idée selon laquelle le vin serait bon pour le cœur est répandue mais les études à ce sujet son rares. La dernière ne lèvera pas le doute sur le sujet.

Atlantico : Plusieurs études épidémiologiques ont apporté des preuves de corrélation entre la consommation modérée de vin et la santé. Récemment un essai clinique intitulé in Vino Veritas a testé les effets couplés de la consommation du vin avec modération et de l’exercice. Cette étude permet-elle de se faire un avis définitif sur la question ? Est-on en mesure aujourd’hui d’affirmer un impact positif du vin sur la santé? (suite…)

Gérard Depardieu : « Je peux boire 12, 13, 14 bouteilles par jour »

L’amour de Gérard Depardieu n’est un mystère pour personne. Mais dans quelles quantités ?Dans le magazine SO FILM, le mastodonte du cinéma lève le voile sur sa véritable consommation d’alcool. Après avoir expliqué son alcoolisme de manière très simple « Quand je m’ennuie, je bois », celui qui joue Dominique Strauss-Kahn dans Welcome to New York révèle : « Mais si jamais je commence à boire, je ne bois pas comme une personne normale. (suite…)

Gérard Depardieu peut boire jusqu’à 14 bouteilles d’alcool par jour

Notre Gégé national est un bon vivant. Dans une interview accordée au magazine So Film, l’acteur a abordé le sujet de l’alcool et il a fait des révélations pour le moins surprenantes, a commencer par « Quand je m’ennuie, je bois« . Cependant, comme on le sait tous, il faut boire avoir modération car l’alcool peut nuire à la santé, et ça, Gérard Depardieu semble en avoir conscience, tout en s’en fichant un peu. Ses moments sans alcool ? (suite…)

Café : vous avez deux heures pour le boire

Pour profiter pleinement des effets de la caféine, il vaut mieux boire votre café entre 9h30 et 11h30. Au moment où le taux de cortisol dans le sang commence à baisser. (suite…)

Quelle est l’heure idéale pour boire un café ?

Selon un chercheur en neuroscience, l’heure idéale pour prendre un café le matin est entre 9H30 à 11H30. C’est entre ces deux heures que la caféine a le maximum d’effet. (suite…)

Boire du café pour réduire le risque de cancer du foie ?

Publiée dans la revue Clinical Gastroenterology and Hepatology, une étude italienne suggère que la consommation de café pourrait réduire de 40%, voire 50%,  le risque de contracter un cancer du foie. 

Le café, bon ou mauvais pour la prévention du cancer du foie ? C’est la question à laquelle les chercheurs essaient de répondre depuis plusieurs années. En 2007, une équipe avait ainsi réalisé une méta-analyse, c’est-à-dire un bilan de plusieurs études menées sur la question. Les résultats avaient alors semblé confirmer les bienfaits de la boisson contre ce type de cancer.  (suite…)

Pour boire moins, changez de verre !

La taille, la couleur et la forme du verre influencent  notre consommation de vin.  Mais plus  surprenant aussi, la manière dont on se sert !

Une étude de l’Université de Cornell (Etats-Unis) publiée dans la rue scientifique américaine « Substance Use & Misuse » montre que le verre dans lequel nous buvons a une influence sur notre consommation d’alcool.
Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont observé le comportement de 73 étudiants âgés de plus de 20 ans buvant au moins un verre de vin par semaine. (suite…)

Ados : boire trop de caféine nuit au développement de leur cerveau

Alors que la consommation de caféine chez les jeunes adultes a augmenté de 70% au cours des 30 dernières années, les chercheurs suisses révèlent qu’« une surconsommation de caféine pendant l’enfance et l’adolescence nuit considérablement au développement du cerveau ».

La caféine contenue dans le café, les colas et boissons énergisantes pourrait ralentir l’évolution du cerveau des adolescents et des enfants. Boire trois tasses de café, trois canettes de boisson énergétique, ou une grande bouteille de cola par jour réduit considérablement la quantité de sommeil profond dont les jeunes adultes et les enfants ont besoin pour développer leur cerveau et grandir. En effet, à la puberté, les humains ont un besoin intensif de sommeil pour accompagner cette phase de développement pendant laquelle leur cerveau mûrit très rapidement. (suite…)

Syndrome d’auto-brasserie : la maladie qui rend ivre sans boire d’alcool

Un Texan de 61 ans s’est rendu à l’hôpital totalement soûl sans avoir bu une seule goutte d’alcool… Il souffre d’une bien étrange maladie, le syndrome d’auto-brasserie.

Une radio américaine, npr, a rapporté une anecdote amusante concernant un Texan qui a la capacité de brasser sa propre bière dans son estomac. L’homme de 61 ans s’est présenté aux urgences d’un hôpital avec tous les symptômes d’une personne ayant un peu trop levé le coude… Pourtant, malgré des analyses prouvant qu’il avait 0,37 mg d’éthanol par millilitres de sang, l’homme a affirmé qu’il n’avait pas consommé une seule goutte d’alcool récemment. (suite…)

Calculs rénaux : boire trop de sodas augmente les risques

Selon une étude menée pendant huit ans, les personnes qui consommaient au moins une boisson sucrée par jour ont vu leur risque de calculs dépasser les 23% par rapport à celles qui buvaient moins d’une de ces boissons par semaine. (suite…)

Dans ce bar, boire un verre est une bonne action !

Au Shebeen, à Melbourne, on sert des bières produites dans les pays en développement. Ensuite, la plus grosse partie des recettes est reversée à des organismes d’aide. Ce bar a réussi à lier l’utile à l’agréable. N’hésitez donc pas à en reprendre une, mais toujours avec modération. (suite…)

Boire de la bière ? Volontiers, cela rend plus heureux

La bière, remède implacable contre la tristesse ? C’est ce qu’affirment des chercheurs américains de l’Université de l’Indiana. L’étude, publiée dans le Journal Of Neuropsychopharmacology, révèle en effet que cette boisson – même consommée à petite dose – apporterait au cerveau une importante quantité de dopamine, l’hormone du bien-être.  (suite…)

Grossesse : boire un petit peu d’alcool, ça ne fait pas de mal

Un peu d’alcool pendant la grossesse ne nuit pas à l’enfant. C’est en substance le message adressé aux femmes enceintes par le professeur Yvonne Kelly, auteure d’une étude publiée dans An International Journal of Obstetrics and Gynaecology (BJOG). L’observation de 10 534 enfants âgés de sept ans n’a pas montré de différence entre les mères qui s’étaient abstenues de toute goutte d’alcool pendant leur grossesse et celles qui s’étaient autorisées deux unités d’alcool par semaine. Une unité d’alcool équivaut environ à un verre de vin de 10 cl de 12,5 % ou à une demi-pinte de bière blonde. (suite…)

Alcool: boire un petit peu trop, c’est quoi?

Dans l’imaginaire collectif, l’alcool reste associé à des mots et des sensations positives alors que l’alcoolisme à des mots et des situations négatives. Et pourtant l’un se nourrit de l’autre. Un homme a été retrouvé avec un taux d’alcoolémie de 11 g/l. La dose mortelle d’alcool dans le sang est de 5g/litre. Si le corps de ce miraculé semble s’être adapté à l’alcool, l’alcool reste un danger pour la santé publique. (suite…)

Alcoolisme : Selincro, le médicament qui coupera votre envie de boire -

Et si un médicament permettait de lutter efficacement contre l’alcoolisme ? Cela aurait pu être improbable il y a quelques années, c’est désormais officiel aujourd’hui. On connaissait le baclofène qui était utilisé pour aider les personnes dépendantes à l’alcool, on va découvrir le Selincro dont le traitement contient une molécule déjà utilisée pour soigner l’addiction aux opiacées. Conçue par un laboratoire finlandais, plus particulièrement par Biotie Therapies, et commercialisée par le Danois Lundbeck, cette nouvelle trouvaille serait concluante. En effet, Biotie Therapies a fabriqué un analgésique qui diminue l’absorption d’alcool et qui couperait l’envie de boire. (suite…)

Mal de tête : boire de l’eau, LA solution ?

De l’eau, mieux que du paracétamol contre la migraine ? C’est ce que préconisent des chercheurs de l’université de Maastricht aux Pays-Bas dans la revue Family Practice. Selon eux, boire régulièrement de l’eau permet de réduire l’intensité des maux de têtes et migraines, réduisant en contrepartie le besoin de prendre des comprimés pour les soulager. (suite…)

Vieillissement: boire pour ne pas oublier

La consommation d’alcool à petites doses a fait la preuve de ses vertus préventives dans les maladies cardiovasculaires. C’est un peu plus compliqué en ce qui concerne la démence et les affections neurodégénératives. (suite…)

Boire trois cafés par jour diminuerait les risques de décès

La consommation de la caféine diminuerait le risque de succomber à une maladie cardio-vasculaire ou respiratoire. (suite…)

12

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit