Ados : le manque de sommeil favorise le stress

Sommeil, Reste, Visage, Fille, Femme

On s’en doutait un peu mais maintenant, c’est officiellement prouvé : les adolescents qui souffrent de troubles du sommeil (ou qui ne dorment pas suffisamment) ont tendance à être plus stressés que les autres. lire la suite


Ados : se peser fréquemment augmente le risque de dépression

Votre ado se pèse matin, midi et soir ? Attention : cette obsession pourrait provoquer des troubles psychologiques, parmi lesquels la dépression. On vous explique tout. (suite…)

Le danger des purple drank, ces mélanges explosifs à base de médicaments en vente libre grâce auxquels les ados se font planer

Apparus aux Etats-Unis, ces cocktails médicamenteux à base de sirop pour la toux inquiètent désormais les services de santé français.

Atlantico. Le phénomène des « purple drank », dont la pratique vient des États-Unis où les sirops pour la toux ont le plus souvent une teinte violette, et apparu en France en 2013, est assez visible chez les jeunes pour que l’Ordre national des pharmaciens lance un signal d’alerte dans son journal interne du mois de mai. Parlez-nous de ce phénomène ! (suite…)

Infographie : pourquoi les ados manquent de sommeil

Ordinateurs et smartphones occupent désormais une place prépondérante dans la vie des ados, au point de perturber la physiologie de leur sommeil. Le réseau Morphée a enquêté auprès de 4 collèges d’Ile-de-France pour faire le point sur le sommeil des ados. (suite…)

Les ados restent connectés au lieu de dormir

Une fois couchés, la majorité des adolescents

restent connectés via leur tablette ou leur téléphone portable. « On a besoin de surveiller notre téléphone la nuit, le matin, tout le temps », avoue une jeune fille. Conséquences : les adolescents ne dorment pas assez. Les médecins du réseau Morphée, spécialistes du sommeil, ont mené une étude. Elle montre que 15% des collégiens envoient des SMS la nuit, 74% profitent d’un réveil spontané pour se connecter, 30% ont beaucoup de mal à se réveiller le matin. (suite…)

Ados : des troubles du sommeil au binge drinking

Pas d’écrans avant d’aller se coucher !

Une étude américaine met en évidence les conséquences insoupçonnées du manque du sommeil chez les adolescents. Endormissement tardif, insomnies et autres troubles modifieraient leur rapport à certaines substances. L’alcool en particulier, avec une élévation du risque de binge drinking. Entre autres… (suite…)

Ados : un mauvais sommeil augmente le risque de problème d’alcool

Des troubles du sommeil au moment de l’adolescence pourraient être un signe précurseur de problèmes d’alcool, d’usage de stupéfiants, et de comportement sexuel à risque. (suite…)

Ados : pas de lien entre le vaccin contre le papillomavirus et les comportements sexuels à risque

Contrairement aux idées reçues, le fait de vacciner les jeunes filles contre le papillomavirus ne les pousse pas à avoir des comportements sexuels à risque, rassure une nouvelle étude canadienne. (suite…)

Les marques de «junk food» ciblent les ados sur Facebook

Le très fort intérêt de certains ados pour la junk food pourrait être notamment lié à Facebook. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Sydney, publiée dans l’American Journal of Public Health, montre que les marques proposant de la malbouffe (ici définie comme un ensemble de produits «très caloriques et pauvres en éléments nutritifs») utilisent beaucoup ce réseau social pour leur marketing à destination des adolescents. (suite…)

Ados : le cannabis avant 17 ans réduit les chances de terminer sa scolarité

La consommation régulière de cannabis avant 17 ans réduit les chances de réussite scolaire des ados et multiplie par 7 le risque de suicide.

Alors que de nombreux gouvernements étudient la possible dépénalisation de la consommation de cannabis, des chercheurs danois leur demandent de faire preuve de prudence avant de légiférer. Une nouvelle étude, publiée dans The Lancet Psychiatry, montre en effet que la marijuana dégrade la situation scolaire des ados, et augmente le risque de maladies psychiatriques. (suite…)

Ados : jouer aux jeux vidéo fait grossir leur cerveau

Des chercheurs de l’Institut Max Planck ont constaté que jouer aux jeux vidéo pendant au moins 30 minutes chaque jour booste certaines zones du cerveau. (suite…)

Cannabis : paroles d’ados

En France, près d’un adolescent de 17 ans sur deux a déjà fumé un joint. Totalement banalisé chez les jeunes, le cannabis peut rapidement devenir un élément très encombrant de leur quotidien. Et ce qu’ils ignorent probablement, c’est que cette drogue est de plus en plus nocive : le haschich est trois fois plus dosé qu’il y a dix ans. Au départ récréative, la fumette peut vite devenir dévastatrice. Pourquoi ces jeunes fument-ils ? Peut-on contrôler totalement sa consommation ? Comment réagissent leurs parents ? Témoignages de cette génération cannabis. (suite…)

Ados et cannabis : les nouveaux dangers révélés

De plus en plus accessible mais aussi avec des effets de plus en plus puissants, le cannabis fait des ravages chez les ados français. Ils sont devenus les plus gros consommateurs d’Europe. Des campagnes de prévention choc les alertent sur les dangers de l’alcool, de la cigarette mais pour l’heure, les risques du cannabis ne semblent pas être une priorité pour les pouvoirs publics, alors que sa consommation ne cesse de grimper.

La rentrée scolaire est le moment de tous les dangers : les ados y seront tous confrontés et un sur trois basculera dans une consommation qui le mettra en péril. Les parents l’ignorent souvent, se résignent trop vite et même parfois l’acceptent. Pourtant, loin d’être inoffensif, le « nouveau » cannabis n’a plus rien à voir avec les joints des babas cool d’hier, et sa dépendance est quasi instantanée. (suite…)

L’automutilation progresse chez les ados

Ces comportements, encore trop souvent négligés par l’entourage, doivent alerter sur un état de souffrance psychique.

Coupures, brûlures, écorchures, voilà ce que s’infligent, parfois quotidiennement, certains adolescents, le plus souvent des jeunes filles. L’automutilation n’est pas un comportement nouveau mais il semblerait que le nombre de cas ait fortement augmenté récemment. Une étude britannique avance le chiffre de 11% de consultations supplémentaires liées à cette pratique l’an passé. Les praticiens attirent l’attention des parents sur un geste qui n’a rien d’anodin et nécessite un suivi médical. (suite…)

Tabac : un site pour que les ados évaluent leur dépendance

L’entrée dans l’adolescence est aussi l’âge des premières cigarettes. Pour éviter l’installation des ados dans un tabagisme régulier, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé leur propose de tester leur dépendance. (suite…)

Ados : boire trop de caféine nuit au développement de leur cerveau

Alors que la consommation de caféine chez les jeunes adultes a augmenté de 70% au cours des 30 dernières années, les chercheurs suisses révèlent qu’« une surconsommation de caféine pendant l’enfance et l’adolescence nuit considérablement au développement du cerveau ».

La caféine contenue dans le café, les colas et boissons énergisantes pourrait ralentir l’évolution du cerveau des adolescents et des enfants. Boire trois tasses de café, trois canettes de boisson énergétique, ou une grande bouteille de cola par jour réduit considérablement la quantité de sommeil profond dont les jeunes adultes et les enfants ont besoin pour développer leur cerveau et grandir. En effet, à la puberté, les humains ont un besoin intensif de sommeil pour accompagner cette phase de développement pendant laquelle leur cerveau mûrit très rapidement. (suite…)

« Lovin’ Fun » revient : les ados parlent-ils de sexe comme en 1993?

Si vous avez la trentaine, vous vous souvenez sûrement de « Lovin’ Fun », l’une des émissions de radio les plus emblématiques des années 90. Christian Spitz, alias « le Doc », et Difool y ont longuement écouté les petites histoires, confessions, questions et autres angoisses d’adolescents faisant leurs premiers pas dans le monde de la sexualité. A charge, pour les deux animateurs, de les commenter ou d’y répondre avec pédagogie ou humour. Après six ans d’activité, « Lovin’ Fun » disparaît des ondes en 1998… jusqu’à cet été 2013. (suite…)

Sexualité : les ados sont peu influencés par le porno

Les contenus sexuellement explicites, comme des images ou films à caractère pornographique, n’affecteraient le comportement sexuel des adolescents que d’une façon limitée. Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Copenhague, dont un extrait a été publié en ligne, le lien entre le fait de regarder ce type d’image et la prise de risques lors de relations sexuelles se situe entre 0,3 et 4%, bien en dessous des chiffres prévus par les chercheurs. (suite…)

Les ados, accrocs à leur portables, mais inconscients avec

Une étude de l’Association France santé environnement (AFSE) révèle le comportement à la limite de l’inconscience des ados avec leur portable.

A partir d’une enquête basée sur un questionnaire rempli par environ 600 élèves âgés de 14 à 20 ans, l’Association France santé environnement (AFSE) a dévoilé une étude édifiante sur l’utilisation des portables par les adolescents. (suite…)

Ados : doucement sur les écrans

La multiplication des écrans que ce soit à la maison, à l’école ou encore au collège, inquiète les spécialistes. L’Association nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV) donne ainsi des conseils pratiques aux parents et aux enseignants, pour permettre à la « génération connectée » de mieux protéger sa santé visuelle. Et de limiter aussi, les conséquences que l’utilisation intensive des écrans peut avoir en matière de sommeil ! (suite…)

L‘ivresse expresse des ados ouvre la voie de l’addiction

L’intoxication alcoolique à l’adolescence peut favoriser une perte de contrôle de la consommation d’alcool à l’âge adulte.voie, addiction

Très à la mode chez les adolescents, l’ivresse expresse (binge drinking en anglais) augmente très nettement le risque de devenir dépendant à l’alcool à l’âge adulte. Et plus cette pratique, qui consiste à absorber une quantité maximale d’alcool en un temps réduit, commence jeune, plus le risque est élevé, selon les résultats d’une expérimentation menée chez le rat et publiée dans la revue Neuropharmacology .

L’équipe Inserm de Mickaël Naassila, professeur de physiologie à la faculté d’Amiens a simulé le binge drinking en exposant des rats adolescents à des intoxications alcooliques répétées (alcoolémie de 3 g/litre, 1 fois par jour pendant 2 jours et tous les 2 jours avec un total de 8 injections). «Il n’est pas rare d’observer ce niveau élevé d’alcoolémie, à hauteur de 3 g/l, chez des adolescents, parfois très jeunes, qui se retrouvent aux urgences pour intoxication éthylique», précise Mickaël Naassila.

Une fois adulte, ces rats à qui les chercheurs proposaient au choix deux biberons: l’un rempli d’eau et l’autre d’alcool, consommaient bien plus souvent de l’alcool que les rats témoins qui n’avaient jamais été ivres. Cette vulnérabilité à l’alcool se retrouvait principalement lorsque les rongeurs avaient été exposés à des intoxications massives à l’alcool dans la première partie de l’adolescence. «Ce qui confirme ce que nous observons dans les étude épidémiologiques: les adolescents qui s’initient jeunes au binge drinking (entre 12 et 16 ans) ont deux fois plus de chance de devenir alcoolodépendants que ceux qui abordent ces pratiques vers 20 ans», souligne Mickaël Naassila.

Perte de contrôle totale

Parallèlement, les rats exposés à l’alcool pendant leur adolescence à qui l’on proposait, une fois adulte, de l’alcool mais un jour sur deux seulement, perdaient totalement le contrôle de leur consommation et arrivaient à absorber 4 à (…)

!– End of Brightcove Player –> Lire la suite sur Figaro.fr

Etats-Unis : ces ados accros à la musculation et aux stéroïdes

De plus en plus de jeunes Américains sont prêts à mettre la main à la poche pour avoir un corps d’Apollon, souvent au détriment de leur santé.

On pourrait les appeler les « mini-Schwarzenegger » : des ados adeptes de musculation qui tentent par tous les moyens de se sculpter un corps de rêve. Mais pour obtenir une plastique parfaite, de nombreux jeunes Américains ont recours à des produits qui mettent leur santé en danger. C’est le cas par exemple de David Abusheik. A 15 ans, le jeune homme s’est mis à faire deux heures d’haltérophilie par jour, six jours sur sept. « Aujourd’hui en Terminale (…)lire la suite sur Atlantico
il a ajouté à son régime des barres et des boissons protéinées afin d’augmenter sa masse musculaire sans prendre un poil de graisse », explique le New York Times. « Je cherchais quelque chose qui m’aide à me muscler un peu plus vite », affirme l’adolescent. (suite…)

Les ados ne sont pas tous des têtes brûlées

Les conduites à risques caractéristiques de cet âge sont principalement dues à un manque d’information sur les conséquences de leurs actes. (suite…)

Téléphonie mobile : les ados envoient en moyenne 80 SMS par jour

Selon la dernière étude de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), les adolescents français envoient en moyenne 2500 SMS par mois, soit 80 par jour. (suite…)

Ados accros au Web: «Nous sommes tous en train de devenir dépendants»

INTERVIEW – Le docteur Marc Valleur, spécialiste des addictions, dédramatise la consommation grandissante d’écrans connectés chez les jeunes…

Le résultat d’une vaste étude de l’Inpes vient d’être rendu public, dressant un portrait de l’adolescent-type. Sa conclusion: les jeunes consomment toujours plus d’écrans (Internet, jeux vidéo…), sans en souffrir pour autant. Le docteur Marc Valleur, psychiatre et médecin chef de l’hôpital Marmottan dédié aux pratiques addictives, revient pour 20 Minutes sur les problèmes d’addiction aux écrans chez les plus jeunes. (suite…)

Ados: leur parler de la première fois

S’il est un domaine secret, c’est bien celui de la première expérience sexuelle. Conseiller sans risquer l’ingérence, être à l’écoute sans être voyeur… Tel est le défi des parents face aux premiers émois amoureux de leurs ados. (suite…)

Ados : comprendre leur sexualité

Super-chauds, les ados? Pas tant que ça, malgré la panique des parents et les discours alarmistes. Et si on leur laissait le temps de se découvrir, à leur rythme et comme ils aiment? (suite…)

Les ravages du sexting chez les ados américains

À l’âge de 17 ans, un lycéen américain sur cinq a déjà envoyé des photos érotiques ou sexuelles de lui-même (sexting) par téléphone, parfois sous la contrainte.

C’était une jolie jeune-fille aux yeux bleus, aux longs cheveux blonds qui semble déborder de vie sur les photos. L’un de ces clichés, envoyé à son petit ami, l’a conduite au suicide. Elle était nue, il l’a envoyé à d’autres et la diffusion virale a commencé. «Tout le monde avait vu la photo!», témoigne une de ses camarades de classe. «Quand elle venait à l’école, elle entendait sans cesse: Oh, c’est la fille qui a envoyé la photo. C’est juste une p…». (suite…)

Ados et cannabis, comment en parler?

Touchera, touchera pas au cannabis? Et si c’était déjà fait, comment réagir pour cadrer notre ado?C’est un joint qui tourne dans une fête, un copain qui raconte son délire, bon ou mauvais, et l’on se demande si notre chère tête blonde ou brune va tenter l’expérience, si ce n’est déjà fait… Il ne faut pas croire que c’est un passage obligé, mais les chiffres sont assez importants pour faire peur aux parents: à 17 ans, ils sont en effet plus de 42% à avoir déjà goûté au cannabis. Il est donc illusoire de penser que nos enfants n’y seront jamais confrontés. (suite…)

Les nouveaux ados, leur sexualité et leurs amours

Le regard et les réponses de spécialistes sur ces jeunes qui se posent mille questions et qui déboussolent leurs parents. (suite…)

12

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit