Sida : vaccin et éradication restent encore éloignés

Le virus a évolué dans la population depuis le début de l’épidémie.

Le développement de vaccins contre le VIH risque de se compliquer encore après les résultats d’une étude française publiée cet l’été. L’évolution constante du virus chez chaque malade pour échapper au système immunitaire est connue. L’équipe dirigée par Martine Braibant à Tours (Inserm UMR 966) montre aujourd’hui que le virus a aussi évolué dans la population depuis le début de l’épidémie. lire la suite


Archives pour la catégorie VIH/Sida

Dépistage du sida : mieux cibler et banaliser

Encore 13 % des personnes infectées sont diagnostiquées au stade sida, et 29 % à un stade très tardif.

Parmi les personnes découvrant leur séropositivité au VIH en 2011, seules 26 % ont été infectées dans les six mois précédant le diagnostic. Cette découverte rapide représente 40 % des nouveaux diagnostics chez les homosexuels, mais seulement 27 % chez les hétérosexuels nés en France et 13 % chez les hétérosexuels nés à l’étranger. Si les trois quarts de ces nouveaux diagnostics concernent les 25-49 ans, les plus de 50 ans représentent 17 % et leur nombre ne cesse de croître. Chez les moins de 25 ans (11 %), la majorité des femmes, nées en Afrique, sont contaminées par des rapports hétérosexuels, et la majorité des hommes, nés en France, par des rapports homosexuels. Les contaminations chez les usagers de drogues injectables sont minimes. (suite…)

Les IST augmentent les risques de complications de la grossesse

Naissances prématurées, bébés trop petit ou bébés mort-nés…. Ces complications de grossesse peuvent être dues aux infections sexuellement transmissibles (IST).

Une étude australienne révèle que les femmes souffrant d’infections à chlamydiae ou ayant eu une blennorragie avant d’être enceinte courent un risque accru de complications de leur grossesse, comme une mortinatalité et une naissances prématurées. (suite…)

Sida : la circoncision confirme son intérêt sur le terrain

Une campagne de circoncision gratuite a réduit significativement le nombre d’infections par le VIH dans un bidonville d’Afrique du Sud.

Pour la première fois, les bénéfices de la circoncision dans la lutte contre le sida ont été observés dans la vie réelle. Une campagne menée dans un vaste bidonville d’Afrique du Sud a permis de réduire de 57 à 61% le nombre d’infections chez les hommes s’étant porté volontaires pour l’opération, révèle une étude française Inserm-ANRS publiée mardi dans la revue Plos Medicine. (suite…)

VIH/SIDA, la circoncision, ça marche vraiment

Circoncire pour réduire le risque de transmission du VIH/SIDA n’est pas une nouveauté. Mais les résultats définitifs d’une étude, partiellement présentés lors du congrès de l’International Aids Society (IAS) en 2011, confirment l’efficacité de cet outil de prévention. Mené dans un bidonville d’Afrique du Sud, ce travail montre ainsi l’intérêt des campagnes de circoncision dans les communautés où cette pratique est loin d’être la norme. (suite…)

VIH : sa capacité d’adaptation freine l’arrivée du vaccin

Une équipe INSERM confirme que le VIH s’est adapté à la réponse immunitaire de la population humaine au cours de l’épidémie. Il est ainsi devenu de moins en moins sensible aux anticorps neutralisants élaborés par l’organisme des patients séropositifs. Voilà pourquoi la mise au point d’un vaccin préventif est si complexe. Malgré cette mauvaise nouvelle, les chercheurs ont identifié une association prometteuse de deux puissants anticorps neutralisants mis au point par des sociétés de biotechnologie. (suite…)

Le virus du sida est de plus en plus résistant

L’évolution du VIH, qui contourne les réponses immunitaires des malades, rend le développement d’un vaccin plus compliqué que prévu. Les chercheurs travaillent sur l’association de deux anticorps pour neutraliser le virus in vitro.

Mauvaise nouvelle, l’espoir des chercheurs de développer un vaccin contre le virus du sida s’éloigne. En cause, la résistance du VIH qui semble augmenter et s’adapter progressivement au fil des années à la réponse immunitaire des patients. « Depuis son isolement dans les années 80 jusqu’à ce jour, le virus est devenu de moins en moins sensible aux anticorps neutralisants, compliquant la mise au point d’un vaccin préventif efficace », déplore l’équipe de chercheurs de l’Unité mixte de recherche Inserm qui s’est penchée sur la question. (suite…)

Sida : pénurie d’antirétroviraux au Congo

Le pays fait face à une rupture d’approvisionnement de ces médicaments destinés aux malades du sida.

Une ONG lance un cri d’alarme au Congo. « Au moment où nous parlons, le Congo est en totale rupture d’antirétroviraux (ARV). Nous avons mené des enquêtes au niveau du Centre de traitement ambulatoire, qui prend en charge les malades [et il] manque plusieurs ARV tels que l’Atripla, Efavirenz et la Névirapine », alerte Cephas Germain Ewangui, président de l’Association panafricaine Thomas Sankara (APTS) une ONG de défense des droits de l’homme. (suite…)

Sida : l’intérêt d’un traitement précoce chez les enfants

Des chercheurs sud-africains sont en mesure d’affirmer qu’un traitement temporaire précoce des enfants séropositifs permet de retarder l’instauration et la progression de la maladie.

« Fin 2012, on estimait à plus de 9.7 millions le nombre de personnes vivant avec le VIH, dont 630 000 enfants », déclare l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son dernier bulletin sur la maladie, mis à jour en juin 2013. Afin de lutter contre ce fléau qui touche tant de nourrissons, des chercheurs sud-africains ont analysé les effets d’un traitement temporaire précoce. (suite…)

Sida : il n’y a pas d’âge pour se protéger

Près du tiers des personnes dépistées séropositives pour le virus HIV en 2011 avaient plus de 50 ans, et beaucoup présentaient déjà des signes cliniques.

 

Depuis 2003, les spécialistes constatent une augmentation du nombre de découvertes de cas de séropositivité chez les personnes ayant atteint ou dépassé la cinquantaine, ainsi que chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, tandis que la fréquence du sida est en diminution chez les hétérosexuels étrangers. Ce sont les principaux enseignements de l’étude « Découvertes de séropositivité VIH et sida en France entre 2003 et 2011″ publiée mardi matin dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). On y apprend également que le nombre de découvertes de séropositivité est relativement stable depuis 2007, après une baisse entre 2005 et 2007. (suite…)

Les greffes de moelle osseuse ouvrent-elles des perspectives sérieuses dans la lutte contre le Sida?

Aux États-Unis, deux patients atteints du virus du Sida ont été traités par greffe de moelle osseuse. Le résultat est plus qu’encourageant puisque les patients ne présenteraient plus aucune trace du virus. De la réussite expérimentale à la révolution médicale, il n’y a qu’un pas. (suite…)

Sida : l’espoir de trouver un traitement

Après quatre jours de conférences, les chercheurs réunis en Malaisie pour parler du virus du sida ont fait le point sur les différentes avancées concernant un éventuel traitement de la maladie.

Alors que la conférence internationale sur le sida qui se tenait en Malaisie s’est achevée le 3 juillet, les experts venus du monde entier ont conclut leurs conférences par une note positive, en parlant des nouvelles encourageantes dans le domaine de la recherche. L’espoir de développer un traitement pour soigner la maladie dans un futur proche grandit. (suite…)

Sida: des cas de guérison très prometteurs

Deux hommes séropositifs sans trace du virus VIH après une greffe de moelle osseuse, un bébé infecté traité avec succès dès sa naissance, autant de cas qui font espérer une future victoire de la science contre le sida.

Alors que le thème de la lutte contre le sida était à l’honneur à l’occasion du festival Solidays, où 58.000 personnes ont participé à un « die-in », des nouvelles porteuses d’espoir ont été fournies par les chercheurs dans leur quête d’un traitement curatif du VIH. Lors d’une conférence qui s’est achevée mercredi à Kuala Lumpur, les spécialistes du monde entier ont présenté de nouveaux cas de « guérison » encourageants. (suite…)

Sida : deux malades seraient guéris après une greffe

Suite à une greffe de moelle osseuse, deux américains séropositifs ne présentent plus aucune trace de VIH alors qu’ils ont arrêté leur traitement antirétroviral.

Pour la troisième fois en quelques années, les chercheurs ont annoncé des cas de guérison du sida. Deux séropositifs originaires de Boston, aux Etats-Unis, ont reçu une greffe de moelle osseuse pour traiter une leucémie, il y a respectivement deux et cinq ans. Il y a plusieurs semaines, ils ont arrêté leurs traitements antirétroviraux, et aucune trace de VIH n’a été observée, se réjouit le docteur Timothy Henrich, du Brigham and Women’s Hospital de Boston, lors de la conférence de l’International Aids Society en Malaisie. (suite…)

Traitement du SIDA : la recherche multiplie les signes encourageants

La conférence sur le SIDA qui se tenait à Kuala Lumpur s’est achevée sur une note d’espoir, des nouvelles encourageantes ayant été fournies par les chercheurs qui travaillent à la mise au point d’un traitement curatif du VIH.

Alors que les recherches sur le SIDA se multiplient à travers le monde, c’est un nouvel espoir dont ont fait part des chercheurs lors d’une conférence qui se tenait à Kuala Lumpur. Un espoir de pouvoir un jour parvenir à bout de la maladie chez des personnes déjà infectées. En effet, ces scientifiques qui se démènent pour trouver un traitement curatif du VIH ont présenté plusieurs cas faisant état de guérison prometteuse. (suite…)

Préservatifs : les innovations qui font du bien

Le million de dollars promis par Bill Gates à l’entrepreneur qui saura rendre le préservatif plus sexy pourrait enfin faire entrer ce contraceptif dans une nouvelle ère : celle du plaisir. (suite…)

Sida : près de 10 millions de malades soignés en plus

Les nouvelles recommandations de l’Organisation mondiale de la santé vont permettre de prescrire des antirétroviraux à un bien plus grand nombre de séropositifs dans le monde. (suite…)

Comment décide-t-on du nom des virus?

Comment un virus est-il baptisé? C’est la question que se pose le magazine Pacific Standard, constatant la variété de noms associés au nouveau coronavirus. (suite…)

Près de 10% des porteurs du VIH ont un comportement sexuel à risque

C’est un chiffre préoccupant que révèle, mardi 2 juillet, une étude française publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire : près de 10% des porteurs du VIH ayant un risque élevé de transmettre le virus ont un comportement sexuel à risque avec des rapports non protégés. (suite…)

VIH/SIDA : l’OMS réclame des traitements plus précoces

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié ce dimanche ses nouvelles recommandations concernant la prise en charge du VIH-SIDA. A ses yeux, un traitement antirétroviral « plus précoce, plus sûr et plus simple peut entraîner un déclin irréversible de l’épidémie. » Une application de cette nouvelle ligne directrice permettrait en effet d’éviter 3 millions de décès et de prévenir 3,5 millions de nouvelles infections d’ici 2025.

Agir précocement ! Dans ses nouvelles recommandations, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) encourage « tous les pays à mettre en route un traitement antirétroviral chez des adultes vivant avec le VIH, dès que la numération des Lymphocites CD4 est inférieure à 500 cellules/mm3 (lorsque le système immunitaire est encore fort). » En 2010, ces recommandations étaient de 350 cellules/mm3. Ce qui établit le nombre de personnes éligibles à 26 millions… soit 9,3 millions de plus qu’en 2010.

L’OMS s’appuie ainsi sur des éléments « prouvant que traiter plus précocement les personnes porteuses du VIH avec des médicaments sûrs, abordables et faciles à gérer peut à la fois les maintenir en bonne santé et abaisser leur charge virale, ce qui réduit le risque de transmettre le virus à une autre personne. »

Les enfants et les femmes enceintes

Autre recommandation : « fournir un traitement antirétroviral, indépendamment de leur numération des CD4, à tous les enfants vivant avec le VIH de moins de 5 ans. Mais aussi à toutes les femmes enceintes ou allaitantes porteuses du VIH et à tous les partenaires séropositifs au VIH lorsque l’un des partenaires n’est pas infecté. »

Selon Anthony Lake, Directeur exécutif de l’UNICEF, « de tels progrès permettent aux enfants et aux femmes enceintes d’accéder au traitement plus tôt et dans des conditions plus sûres et nous rapprochent de notre objectif d’une génération sans sida.»

Dans les faits, des données encourageantes…

En 2012, près de 10 millions (9,7) de personnes vivant avec le VIH avaient accès à un traitement antirétroviral. Elles étaient 8,1 millions en 2011. Toutes les régions du monde (Afrique en tête) ont bénéficié de la couverture thérapeutique. L’année dernière, sur 5 patients débutant un traitement, 4 vivaient en Afrique sub-saharienne.

Pour Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS, « avec ce chiffre, nous voyons que les perspectives actuelles – inconcevables il y a seulement quelques années – peuvent donner l’élan nécessaire pour entraîner l’épidémie de VIH vers un déclin irréversible.»

Michel Sidibé, Directeur exécutif du Programme commun des Nations-Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) va plus loin. «Nous devons cependant faire face à un nouveau défi: garantir que les 26 millions de personnes susceptibles de bénéficier du traitement y aient effectivement accès, pas une personne de moins. Toute nouvelle infection par le VIH ou tout nouveau décès lié au sida dû à un accès insuffisant au traitement antirétroviral est inacceptable.»

A noter que ces recommandations ont été publiées par l’OMS lors de la journée d’ouverture de la Conférence de la Société internationale du Sida (IAS) 2013 qui débute ce 30 juin à Kuala Lumpur (Malaisie).

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot Destinationsanté.com

VIH : comment vivent les patients en France ?

Les résultats de l’enquête ANRS VESPA 2, publiée ce 2 juillet dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), permettent de mieux comprendre la réalité sociale, économique et médicale des personnes séropositives au VIH, en France.  Premier enseignement, la proportion de patients sous traitement s’inscrit à la hausse : 93,3% en 2011 contre 83,2% en 2003. (suite…)

VIH/SIDA et toxicomanie : vers un traitement préventif

Depuis environ 5 ans, l’utilisation préventive des traitements antirétroviraux fait l’objet de plusieurs essais cliniques. Chez les couples sérodivergents mais aussi dans les groupes à risque tels que les prostitués et les homosexuels. Les résultats d’une étude menée en Thaïlande confirment l’efficacité de cette approche auprès de toxicomanes. (suite…)

Les sites de rencontre sont-ils les nouveaux modes de propagation des maladies ?

Les sites de rencontres et réseaux sociaux favoriseraient le vagabondage sexuel qui pourrait multiplier les risques de contracter des infections sexuellement transmissibles. (suite…)

SIDA : le risque d’infection réduit chez des toxicomanes grâce à un traitement préventif

Selon une étude publiée jeudi, des chercheurs ont réussi à réduire de moitié le risque d’infection par le virus du SIDA chez des personnes s’injectant des drogues. Ceci, grâce à un traitement préventif à base d’antirétroviraux. (suite…)

Journée Dépistage rapide VIH et VHC Jeudi 20 juin 2013 à Clamart

fichier pdf Journée TROD VIH VHC Juin2013

30 ans de SIDA : le point sur les avancées

Au programme du colloque, les thèmes abordés seront nombreux. Olivier Schwartz, chef de l’unité de recherche virus et immunité de l’Institut Pasteur, les évoquent : « la multiplication du virus, la réaction du système immunitaire, les mécanismes de déclenchement de la maladie et les nouvelles stratégies thérapeutiques envisageables ». (suite…)

Tabac : en finir avec la publicité

Ce vendredi 31 mai, est marquée par la Journée mondiale sans tabac. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) met de nouveau mettre en garde le public contre un produit en vente libre et pourtant à l’origine de 6 millions de morts chaque année dans le monde… Pour cette édition 2013, elle a décidé de mettre l’accent sur l’interdiction de la publicité des produits du tabac. (suite…)

Médicaments : la contrefaçon ne cesse de progresser

Plus d’un million de faux sachets d’aspirine dans lesquels le principe actif du médicament avait tout simplement été remplacé par du glucose : c’est la dernière saisie record des Douanes en matière de médicaments de contrefaçon. Ce stock en provenance de Chine, découvert dans le port du Havre était destiné à alimenter les marchés français, espagnol et africain. Cette saisie ne surprend pas les laboratoires pharmaceutiques qui tirent la sonnette d’alarme sur la progression de la contrefaçon. (suite…)

Canada : les homosexuels peuvent donner leur sang… après 5 ans d’abstinence sexuelle

Le Canada assouplit la règle interdisant aux gays de donner leur sang. Jusqu’à présent en effet, ces hommes, présentant selon les données scientifiques, un risque élevé de contracter une infection transmissible par le sang, étaient écartés à vie de ce don. A présent, ils pourront le faire, à condition d’avoir vécu, au préalable, une période d’abstinence de 5 ans. En France, les homosexuels restent exclus du don de sang. (suite…)

VIH/SIDA: les victoires de l’Afrique

Le sommet commémorant le cinquantenaire de l’Union africaine (UA) s’est ouvert ce 21 mai à Addis-Abeba en Ethiopie. A cette occasion, l’ONUSIDA publie un rapport sur la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique. Si le nombre de séropositifs y reste le plus important au monde, de bons résultats en matière de prise en charge fournissent de l’espoir. (suite…)

123456...14

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit