Grossesse et drogues : les liaisons dangereuses

Femme, Enceintes, Grossesse, VentreCe n’est plus à prouver. La consommation de drogues, qu’elles soient considérées comme douces ou dures, présente de réels dangers pour la santé. Mais au cours d’une grossesse, elle peut se révéler catastrophique, pour la mère bien sûr, mais également pour le bébé à naître. Quels sont les risques exacts pour chaque drogue ? Doctissimo fait le point…

En France, entre 40 000 à 60 000 femmes seraient toxicomanes. Un certain nombre d’entre elles tombent enceintes : 500 à 2 500 grossesses sont ainsi menées à terme chaque année. Et dans 30 % des cas, les enfants sont placés. Souvent, le personnel médical est désemparé face à de tels cas, de telle sorte qu’il existe aussi un risque de mauvaise prise en charge obstétricale.

Grossesse et cannabis

Grossesse droguesSans grande surprise, le cannabis arrive en tête au classement des substances illicites consommées par les femmes enceintes. Durant le premier trimestre de grossesse, la prise de marijuana ne semblerait pas occasionner d’anomalie congénitale ; mais attention, ce postulat est encore controversé dans la littérature scientifique. Si ce point n’est pas tout à fait clair, c’est parce que les consommatrices de marijuana y associent généralement de l’alcool et du tabac et qu’il est difficile de faire la distinction entre les effets des composants chimiques de ces différentes substances. Toutefois, qu’elle provienne du tabac ou de la marijuana, la fumée nuit gravement au bébé en devenir. Plusieurs études scientifiques démontrent qu’une consommation régulière de cannabis expose la mère (…)

Lire la suite de l’article sur Doctissimo.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit