Un médecin condamné pour trafic de Subutex

Le docteur Furlan, médecin généraliste en Moselle a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour avoir alimenté un trafic de Subutex, substitut à l’héroïne.

Le tribunal de Sarreguemines (Moselle) a condamné le docteur Jacques Furlan à deux ans de prison avec sursis et deux ans d’interdiction de pratique de son métier. Ce médecin généraliste est en effet accusé d’avoir alimenté un trafic de Subutex, médicament de substitution à l’héroïne, auprès de 285 patients. Mis en examen depuis 2013, ce médecin exerçait dans la ville d’Hombourg-Haut et aurait prescrit près de 25 000 ordonnances de ce médicament entre fin mars 2011 et avril 2013. A l’ouverture du procès, le 30 novembre 2015, la procureure du tribunal Marion Freitag avait requis trois ans de prison dont deux avec sursis et l’interdiction à vie de pratiquer la médecine. Le verdict final plus clément exige toutefois que le médecin paye 50 000 euros d’amende et rembourse 150 000 euros pour contribuer à réparer le préjudice subi par la sécurité sociale, estimé à 500 000 euros.

Un médicament souvent détourné, sous haute surveillance

Le docteur Furlan souhaite faire appel, affirmant qu’il n’a jamais cherché à escroquer la sécurité sociale. Accusé d’avoir prescrit du Subutex à des personnes qui n’en avaient pas besoin, le médecin avait déclaré à l’ouverture de son procès qu’il ne pouvait pas « mener [lui]-même une enquête sur chaque patient« . Et d’ajouter : « on veut que je serve d’exemple et que les autres médecins aient peur et ne prescrivent plus de Subutex« . La molécule contenue dans le Subutex, la buprénorphine, est en effet très surveillée par l’Académie de médecine qui a demandé en juillet dernier aux pouvoirs publics de prendre des mesures pour renforcer la lutte contre son trafic. Efficace pour le sevrage des drogues opioïdes, elle est également souvent recherchée par les héroïnomanes qui en font un usage détourné en la dissolvant dans l’eau pour l’utiliser en injection intraveineuse. Chaque année, le trafic du Subutex serait responsable de 30 à 40 décès et coûterait 250 (…) Lire la suite sur Topsanté

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit