Réveillon du Nouvel An : pourquoi conduire après avoir bu est fatal !

La majorité des Français s’apprête à consommer de l’alcool pour fêter la nouvelle année. Mais, la moitié d’entre eux n’a rien prévu pour rentrer chez soi en sécurité, selon une enquête. Mieux connaître les effets de l’alcool devrait pourtant les dissuader de prendre le volant.

Celui qui conduit ne boit pas ! Le slogan de la campagne de sensibilisation est bien connu. En France, chaque année, plus de 1000 personnes perdent la vie dans un accident de la route lié à l’alcool.

C’est d’ailleurs la première cause de mortalité chez les 15-24 ans, selon l’Inpes. Et, le plus souvent, les conducteurs responsables des accidents sont des buveurs occasionnels.

Les effets de l’alcool apparaissent dès le premier verre

Comment expliquer ce danger ? L’alcool entraîne une baisse des réflexes et de la vigilance. Selon l’Inpes, il perturbe la vision et diminue la réactivité. Son effet désinhibant provoque une sous-évaluation des risques. Ces troubles peuvent apparaître dès le premier verre. Plus le taux d’alcool dans le sang est élevé, plus le risque d’accident mortel augmente. Dès 0,5 g d’alcool/l de sang, le risque est déjà multiplié par deux. Puis par 10 à 0,8 g/l, par 35 avec 1,2 g/l… Si l’alcool est associé au cannabis, le risque mortel d’accident est multiplié par 15.

À savoir il y a la même quantité d’alcool dans un verre de whisky et dans un verre de bière.
25 cl de bière = 10 cl de vin = 3 cl de whisky = 10 g d’alcool. Par ailleurs, les doses « maison » sont souvent plus importantes que les doses servies en bar.

Boire du café ne sert à rien

Lire la suite Metro

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit