Joyeuses fêtes : le guide du « boire malin » (pour éviter la gueule de bois)

À la veille du repas de Noël, il est difficilement imaginable de ne pas accompagner ce festin de bonnes bouteilles d’alcool. Les dangers d’une consommation excessive sont connus. Le tout n’est pas de s’en priver pendant cette période festive, mais de consommer de l’alcool de façon intelligente. Voici quelques conseils à suivre !

En voulant finir l’année en beauté, on s’autorise quelques petites extravagances. Et, particulièrement avec l’alcool. S’en priver durant les fêtes de fin d’année n’est pas de mise.

Sachant qu’il tient une place importante sur les tables de repas de fêtes de fin d’année. De l’apéritif au dessert, l’alcool est présent à toutes les étapes du repas. Pour profiter de cette période festive, il existe des astuces pour boire malin. D’abord, faisons le point sur l’impact de l’alcool sur notre organisme.

Comment agit l’alcool dans notre corps ? ⇒ L’alcool est constitué d’une molécule, appelée l’éthanol. Après avoir pénétré dans l’organisme, l’éthanol se disperse dans l’ensemble des organes vascularisés, particulièrement le cerveau et l’oreille interne. Au niveau du cerveau, l’éthanol provoque un déséquilibre des neurotransmetteurs. Cette perturbation se manifeste par un comportement d’excitation et désinhibition. Au niveau de l’oreille interne, l’éthanol perturbe le mécanisme de l’équilibre. Ce qui donne une sensation de vertige et de nausées. Lire la suite Metro

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit