Les effets néfastes du binge-drinking sur le cerveau

Le binge-drinking (biture express) prend de l’ampleur en France. Ce jeu consiste à s’enivrer en l’espace de quelques secondes. Cette pratique, importée des pays anglo-saxons, aurait des effets néfastes sur le cerveau. Selon les médecins, ce comportement dangereux freine le développement du cerveau. Pour les jeunes habitués de

l’alcoolisation rapide, les connexions entre les neurones sont plus difficiles.

Les conséquences

Chez les garçons, la matière blanche qui diffuse les informations dans le cerveau est moins dense. Pour les filles, la matière grise est endommagée. Résultat, ils sont moins performants pour des tâches quotidiennes comme la lecture, la compréhension ou la mémorisation. Contrairement à la dépendance, le binge-drinking n’est pas réellement perçu comme une maladie. Pourtant, les effets sont les mêmes que l’alcoolisme, et les séquelles restent à l’âge adulte. L’année dernière, 14% des 15-24 ans et 10% des 25-34 ans ont participé à des bitures express.

Retrouvez cet article sur Francetv info

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit