Les Français, biberonnés aux médicaments

Une étude du magazine 60 millions de consommateurs sur l’automédication et les Français fait apparaître deux tranches extrêmes, parmi les catégories : les accros aux médicaments et les réfractaires qui n’y touchent pas mais qui se reportent souvent sur des molécules « douces ».

L’automédication a le vent en poupe. Selon une étude du magazine « 60 millions de consommateurs », à paraître en janvier prochain, 8 Français sur 10 y ont recours. Paracétamol, ibuprofène ou aspirine sont autant de médicaments pris machinalement, au moindre petit symptôme. Sans ordonnance, ils s’achètent facilement en pharmacie. ‘’L’automédication est une bonne chose mais il faut néanmoins surveiller les doses et les interactions possibles qui peuvent s’avérer dangereuses’’ avertit Nicole Delépine, ancienne chef du service de cancérologie pédiatrique de Garches et auteure de ‘’La Face cachée des médicaments.’’

Les risques ? Ils n’arrêtent pas les Français qui sont les plus gros consommateurs de médicaments en Europe. En 2014, le panier moyen était de 95 euros, par an et par tête, devant les Italiens (76 euros) et les Allemands (68 euros). ‘’On les a tellement conditionné’’ se désole Nicole Delépine. ‘’Beaucoup n’imaginent pas que, lorsqu’on est bien portant, on n’a pas besoin de médicaments !’’

L’étude de « 60 millions de consommateurs » met ainsi en exergue une tranche de population « extrême ». Les ‘’accros’’ qui ne se passent plus de médicaments et qui se déclarent d’ailleurs « souvent malades ». Ils font plus facilement confiance aux médecins et sont moins méfiants vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques. « Pourtant, les conflits d’intérêts sont énormes, notamment pour l’autorisation de mise sur le marché de certains médicaments »; insiste Nicole (…)lire la suite sur Atlantico

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit