Le sucre aide à réguler la prise alimentaire

Manger sucré génère la fabrication de souvenirs précis dans le cerveau, ce qui permettrait de raisonner les prises alimentaires à venir en ajustant l’écart entre les repas et la quantité de calories absorbées.

Comment notre cerveau contrôle-t-il nos heures de repas ? Grâce à une mémoire alimentaire, qui dépend des apports énergétiques et de la quantité de sucre ingérée, selon une récente étude menée par des neurologues de la Georgia State University (Atlanta, Etats-Unis) publiée dans la revue Hippocampus.

Manger sucré fabrique des souvenirs

Dans cette étude, les chercheurs ont réalisé des expériences avec des rats. Ils leur ont donné à boire des solutions sucrées à base de saccharose, sucre standard, ou de saccharine, un édulcorant. Ils ont alors observé que les rats qui consommaient ces solutions sucrées présentaient une plus grande quantité de protéine Arc dans l’hippocampe, zone centrale du cerveau. Cette région cérébrale est impliquée dans la mémorisation, notamment dans la mémoire épisodique c’est-à-dire l’enregistrement de souvenirs précis de petits évènements autobiographiques passés. La protéine Arc étudiée par les auteurs de cette étude permet une bonne communication entre les neurones, indispensable à la fabrication de souvenirs. Ainsi, plus les rats consomment de sucres, plus ils fabriquent de souvenirs précis liés à leur repas.

Organiser les prises alimentaires

Mais à quoi sert cette mémorisation du repas ? A prévoir le repas suivant, en adaptant son comportement alimentaire. Ainsi, la quantité de sucre qu’on a mangé au cours d’un repas conditionnera le temps qui s’écoulera avant le prochain repas, et la composition en sucre de ce dernier. Un repas très calorique devra en effet induire un prochain repas plus tardif et peu chargé en sucre, ce qui organise naturellement une prise alimentaire raisonnée en quantité (nombre de repas par jour) et en qualité (apport calorique de chaque repas).

« Cette étude pourrait avoir des conséquences en terme de prévention et de traitement de l’obésité » suggèrent les auteurs de l’étude. En effet, l’obésité causée par l’alimentation pourrait être due à un dysfonctionnement de cette (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit