Santé : la course à pied procurerait les mêmes effets que le cannabis

Ce dimanche se tient le célèbre marathon de New-York. Des milliers de coureurs vont s’élancer dans une longue course qui mettra leur endurance à rude épreuve. Pourtant, cet effort pourrait avoir sur eux le même effet que s’ils fumaient un joint.

Publicité

Attention, loin de nous l’idée de comparer les bienfaits physiques de la course à pied aux effets de la consommation de cannabis. Mais si l’on en croit une étude de l’université d’Oxford, relayée par Sciences et Vie, ces deux activités nous pousseraient à sécréter les mêmes neurotransmetteurs.

Depuis plusieurs années, il est établi que la pratique sportive, et notamment la course à pied, déclenche des endorphines, hormones du bien-être.

Sur le même sujet : Sept tonnes de cannabis dans le 16e

Jusque-là, les chercheurs pensaient que cette sécrétion était la cause de la fameuse « ivresse du coureur », dans lors de laquelle il se sent pousser des ailes et accède à une forme de plénitude extrême et d’euphorie.

Mais pour qu’une hormone fasse ressentir ses effets, elle doit « inonder » le cerveau, et donc passer du sang jusqu’à lui. Or les endorphines sécrétées dans le sang ne peuvent pas traverser la barrière encéphalique et donc atteindre le cerveau.

C’est donc une autre molécule qui serait responsable de ce « second souffle » du coureur. Sud Ouest

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit