Alcool : à partir de quand est-on dépendant ?

Un peu tous les jours, une coupe pendant un pique-nique, un week-end arrosé… La consommation d’alcool a plusieurs visages. Mais la question de savoir si on est dépendant semble taboue. Pour Micheline Claudon, « alcoologue », la dépendance, même en cas de consommation occasionnelle, est un signe.

« Certains sont libres avec le produit (…) et pourraient ne pas consommer. D’autres sont déjà dans la dépendance, dans un lieu où il n’est pas concevable de ne pas consommer », explique-t-elle à France 2. Selon l’OMS, l’alcool est un problème au-delà de deux verres au quotidien pour les femmes, et trois verres pour les hommes.

Le mythe du « bon vivant »

Philippe Batel, psychiatre addictologue, affirme qu’il faut « arrêter de penser qu’il y a, parmi les buveurs, quelques sujets incapables de contrôler leur consommation (…) et que tout le reste sont des ‘bons vivants’. Parmi la grande majorité des 49 000 morts par an, il y a ces fameux ‘bons vivants’ ».

La dépendance touche cinq millions de Français. Pour déterminer si l’on en souffre, les médecins conseillent un test : rester 15 jours sans consommer d’alcool.

Retrouvez cet article sur Francetv info

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit