Anti-stress : on boit moins de café

Si l’on est stressé, faut-il absolument supprimer café et consorts ? On fait le point avec une nutritionniste.

« Tout dépend de la personne, des quantités de caféine ingérées, du moment de la journée. Certaines personnes vont bien détoxiner la caféine au niveau hépatique, d’autres moins », selon Laëtitia Agullo. Sur le papier, les excitants entraînent la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress. Ils nuisent également à la qualité du sommeil, surtout s’ils sont pris en fin de journée. Aussi, si vous avez des difficultés à vous endormir, est-il préférable de diminuer votre consommation de caféine, ou du moins la décaler. Pour autant, inutile de priver une personne qui a absolument besoin de son petit noir, cela serait une source de stress supplémentaire ! Ces boissons ont, en outre, un effet réconfortant et font partie de ces petites habitudes qui jalonnent la journée de plaisirs tous simples. C’est la pause-café

Quant à l’alcool, attention à l’effet rebond. Après avoir aidé à l’endormissement, il entraîne des sécrétions d’adrénaline, bloque l’entrée du tryptophane au cerveau et nuit à la sécrétion de mélatonine. En somme, ce n’est vraiment pas l’allié de nuits de qualité… ni de la santé.

Retrouvez cet article sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit