Morphine sans pavot : une découverte inquiétante ?

Il suffirait d’un peu de levure génétiquement modifiée et d’un soupçon de sucre pour fabriquer de la morphine, sans avoir recours à la culture du pavot. C’est en tout cas ce qu’affirme une équipe de chercheurs américains de l’université de Californie à Berkeley. En d’autres termes, toute personne ayant quelques connaissances en biologie pourrait confectionner de la morphine dans sa cuisine !

Une levure génétiquement modifiée pour produire la morphine

Pour produire la morphine, les scientifiques ont introduit un gène issu de la betterave dans la levure. Ce gène permet à la levure de transformer de la tyrosine, un acide aminé dérivé du sucre, en réticuline, point de départ de la confection de la morphine, de la codéine et d’autres substances utilisées en médecine comme antalgiques.

La transformation de réticuline en morphine par la levure était déjà connue. Mais il manquait l’étape de modification de la tyrosine en réticuline pour maîtriser cette fabrication, sans avoir recours à la culture du pavot. Les chercheurs n’ont pas produit de la morphine, mais pensent qu’une souche modifiée de levure, capable de le faire, pourrait être disponible d’ici deux ans. Le but de cette recherche est d’ouvrir la voie à des analgésiques moins chers et entraînant moins de dépendance par rapport aux médicaments dérivés du pavot.

Une aubaine pour les narcotrafiquants ?

Mais les chercheurs reconnaissent que ce procédé pourrait être une aubaine pour les narcotrafiquants et réclament des lois plus sévères. D’autres scientifiques parlent même de renforcer la sécurité des laboratoires et la limitation de la (…) Lire la suite sur Francetv info

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit