Cancer de la peau : une journée pour le dépister

Jeunes ou adultes, profitez de la Journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau pour montrer votre peau à des dermatologues. ©Phovoir

La 17e journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau se déroulera ce 28 mai. Des centaines de dermatologues vont ainsi se mobiliser dans toute la France pour vous accueillir. Objectif, dépister d’éventuelles lésions cutanées.

Chaque année en France, 80 000 à 90 000 nouveaux cas de cancers cutanés sont diagnostiqués. Parmi eux, 11 000 relèvent de la catégorie des mélanomes, la forme la plus agressive des cancers de la peau. Une fois sur cinq, ce dernier apparait au niveau d’un grain de beauté. Quant au nombre de décès, il est estimé à 1 500 chaque année.

Le Dr Claudine Blanchet-Bardon, dermatologue et vénérologue est à l’origine de la création de cette journée. La première a eu lieu en 1998. Vice-présidente du Syndicat national des Dermatologues et Vénérologues (SNDV), elle nous explique très concrètement le dispositif qui sera mis en place ce 28 mai.

« Nous essayons de faire un maillage le plus proche possible de la population française », explique le Dr Claudine Blanchet-Bardon. « Nous travaillons avec les mairies chaque année pour obtenir des lieux, en dehors des cabinets médicaux. »Les professionnels de santé mobilisés ce 28 mai, regarderont de très près vos grains de beauté. S’ils suspectent une éventuelle lésion cancéreuse pouvant évoluer vers un mélanome, ils sauront vous orienter.

A la recherche de lésions suspectes

Les dermatologues proposent donc un examen de votre peau. « Il est très important de souligner qu’il s’agit d’une opération totalement gratuite et qui repose sur le principe de l’anonymat », souligne le Dr Blanchet-Bardon.

L’examen permettra de rechercher la moindre lésion cutanée susceptible d’être pré-cancéreuse. A l’image par exemple des kératoses solaires, aussi appelées kératoses actiniques. Lesquelles se caractérisent par de petites zones rougeâtres rugueuses au toucher. Elles touchent plus particulièrement les personnes à la peau claire ou qui, au cours de leur vie, ont été exposées régulièrement au soleil : agriculteurs, marins, sportifs, travailleurs du BTP. Si la kératose solaire n’est pas cancéreuse en elle-même, elle est un marqueur de risque de cancer cutané qu’il est préférable de faire examiner par un dermatologue.

A l’occasion de cette journée de dépistage, vous avez la possibilité d’aider la recherche en faisant un don sur le site poursapeaupoursavie.fr. Pour tout savoir sur la journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, « tout un dispositif de communication a été mis en place », explique le Dr Blanchet-Bardon. « Le public peut ainsi consulter le site www.dermatos.fr ou composez le 080011 2015 (Numéro Vert, appel gratuit depuis un poste fixe). Il a également la possibilité de télécharger l’application gratuite soleilrisk. Tous ces outils permettent de connaître très précisément les horaires et les lieux où il sera possible de se rendre le 28 mai. »

Destinations santé

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit