Attention à la musique trop forte pour les oreilles des enfants

Alors que l’on est en pleine semaine du son (du 19 au 25 janvier à Paris, jusqu’au 8 février ailleurs), France 3 revient sur les dangers causés par la musique trop forte.
La salle de concert de La Cigale propose systématiquement des bouchons d’oreilles aux enfants. Ici, le niveau sonore maximum autorisé est de 105 décibels, l’équivalent d’une sirène d’ambulance.

Risques sur le long terme

Christian Hugonnet, ingénieur en acoustique, met en garde sur la musique actuelle souvent « compressée », « tassée vers le haut », et s’appuie sur le tube de Stromae « Alors on danse », dont la courbe du son est linéaire contrairement à la voix : « L’oreille a besoin d’aller vers les niveaux forts et les niveaux faibles. Si vous lui mettez toujours des niveaux forts, elle va s’habituer à n’écouter que des niveaux forts. Et in fine, elle ne sera plus habituée à aller chercher ces niveaux faibles ».
Julien Briffod, médecin ORL pédiatrique, avertit une nouvelle fois sur les risques à court et long terme d’un niveau fort : « Il y a une agression sonore qui va fragiliser les cellules, sans induire une surdité dans les 24 heures, mais plusieurs années après ».
Certains artistes ont pris les devants : les concerts de Tal, par exemple, ne dépassent plus les 90 décibels.

Retrouvez cet article sur Francetv info

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit