Surpoids : et si l’envie de sucre était une maladie ?

Vous avez tendance à manger trop de pâtes, de pain, de bonbons ? Peut-être est-ce la faute au Candida albicans, un champignon « squatteur » de l’intestin. C’est la thèse du Dr Vincent Renaud, spécialiste en nutrition et physionutrition.

Le Candida albicans est un champignon microscopique qui vit naturellement, à l’état de levure, dans notre microbiote intestinal (la flore). « Là, utile, il recycle une partie de nos déchets organiques en énergie, explique le Dr Renaud ( auteur de « Fatigue, surpoids, maux de ventre, migraine, mycose… Et si le responsable était le Candida albicans ? » (éd. Alpen). Mais lorsqu’il se développe excessivement, il passe à l’état de moisissure parasite et étend son territoire. Il provoque alors divers symptômes digestifs (ballonnements, troubles du transit…) ou autres (pulsions sucrées, fatigue, allergies, déprime) ». Avec un risque, bien sûr, de surpoids !

En temps normal, les bactéries « gentilles » de notre flore intestinale le contrôlent. Mais en cas de stress prolongé, de flore intestinale perturbée, de prise répétée d’antibiotiques ou d’autres médicaments (anti-inflammatoires, corticoïdes, immunosuppresseurs, chimiothérapie, pilule ou anti-ulcère), ces bactéries sont affaiblies et laissent le champ libre au candida. Lequel prend ses aises.

« Il se met à tapisser la muqueuse intestinale, nous empêchant au passage d’assimiler certains minéraux, dont le précieux magnésium, explique le Dr Renaud. A force, il peut « percer » la muqueuse intestinale, ouvrant alors la porte à des éléments qui n’auraient pas dû pénétrer dans l’intestin, ce qui provoque des hypersensibilités alimentaires (gluten, lactose…) dont on ne souffrait pas avant. »

Une maladie due à un champignon

Une mauvaise hygiène de vie, notamment alimentaire, favorise l’expansion de ce champignon : il apprécie de vivre en milieu sucré et acide. « Nos habitudes alimentaires, en déséquilibre acido-basique, trop riches en protéines animales et trop pauvres en fruits et légumes, lui pavent la voie ».

Il détourne pour ses propres besoins une partie des sucres que nous avalons, puisqu’il en raffole. « Il vit d’ailleurs principalement dans le côlon ascendant, lieu de digestion (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit