Comment passer l’automne sans grignoter

Fatigue, froid et stress nous poussent à chercher refuge dans la nourriture : nous rêvons de gras, de sucré, nous mangeons plus copieusement. Fatigués, nous cherchons aussi à compenser avec des grignotages répétés. C’est le moment d’adopter une alimentation anti-fringales.

Choisir des aliments rassasiants

Tout d’abord, on mange suffisamment aux repas, notamment des protéines rassasiantes (viande blanche, poisson, œufs, viande rouge maigre), sur lesquelles on peut mettre l’accent sans crainte de stockage. Pour des collations intelligentes, on privilégie le bon chocolat noir, à 70 % de cacao minimum, pour ses talents consolateurs et anti-stress.

On pense aussi aux oléagineux anti-stress et anti-fringales riches en oméga-3, en fibres et magnésium (amandes, noisettes, noix…), ainsi qu’aux fruits séchés (abricots, pruneaux, dattes). On accompagne le tout d’une boisson chaude sans sucre comme le thé vert, stimulant et brûleur de calories, le rooibos ou thé rouge, sans théine excitante.

On évite les jus de fruits pour, à la place, croquer des fruits frais en collation si la faim s’insinue. Au menu, un kiwi, une pomme, un agrume dont la petite peau blanche, riche en pectine, favorise le rassasiement, ou une banane, coupe-faim malin qui associe prébiotiques bénéfiques à la flore intestinale et tyrosine antistress.

S’appuyer sur des remèdes naturels

Des oméga-3, alliés des émotions

Désormais reconnues pour leurs bienfaits, ces bonnes graisses protègent (notamment) le cœur et le cerveau, et stabilisent l’humeur et les émotions. Les carences accentuent le stress, surtout en cas de manque concomitant de magnésium, et peuvent perturber le moral, faciliter les grignotages et la prise de poids. Oméga-3, 950 mg, Solgar, 26,90 euros la boîte de 30 capsules ; Arkocéan Oméga-3 marin, Arkopharma, 11,50 euros la boîte de 60 capsules ; Oméga-3 Super 1000 mg, VitaBay, 30 euros la boîte de 240 capsules.

Le magnésium, anti-stress

Mais aussi anti-fatigue, le magnésium lutte contre les troubles de la dépression saisonnière. On peut prendre 200 à 300 mg par jour pendant 3 à 4 semaines sous forme de glycérophosphate de magnésium, forme bien tolérée et moins laxative que d’autres, associé à de la taurine qui facilite son entrée dans la (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit