Le binge drinking pendant la grossesse rend bébé hyperactif

Une seule consommation excessive d’alcool suffit à affecter la santé mentale du bébé selon une nouvelle étude.

Le binge drinking, cette pratique en vogue chez les ados qui consiste à ingurgiter une grande quantité d’alcool sur une courte durée, est vivement déconseillé chez les femmes enceintes. Même un excès d’alcool à une seule occasion peut déteindre sur les facultés intellectuelles du futur enfant.

Cette mise en garde émane d’un collectif de chercheurs australo-britanniques originaires de Nottingham, Bristol, Leicester, Oxford, Sheffield et de Queensland en Australie. Ils ont analysé les données d’une étude de l’université de Bristol en Grande-Bretagne portant sur 4 000 participants et réalisée dans les années 90. Les conclusions sonnent comme un avertissement pour les femmes enceintes ou qui souhaitent avoir un bébé : boire un peu trop d’alcool en une seule fois, même si on n’en avale pas une goutte le reste de sa grossesse suffit à nuire au développement du futur enfant.

En clair, le binge drinking, défini par une consommation d’au moins quatre unités d’alcool (2 pintes de bière, 4 gin tonic ou trois verres de vin) en une journée, aggrave le risque de troubles mentaux chez l’enfant une fois atteint l’âge de 11 ans. Parmi les problèmes observés, l’étude cite l’hyperactivité et une inattention. Les enfants pourraient aussi rencontrer des difficultés scolaires.

Alcool et grossesse, un cocktail dangereux

Ces associations entre binge-drinking et santé de l’enfant ont été confirmées même en enlevant les facteurs de risque comme l’âge de la mère, l’éducation, la santé mentale de la mère, la prise de cannabis ou d’autres drogues pendant la grossesse.

Risques de naissance prématurée, mauvais développement cérébral, malformations à la naissance. La liste des risques auxquels s’exposent les femmes enceintes en buvant de l’alcool s’allonge au fil des parutions scientifiques. La plupart clament que l’alcool est, comme le tabac, un ennemi de la grossesse. Mais malgré ces messages alarmistes, 23 % des (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit