Ados : le cannabis avant 17 ans réduit les chances de terminer sa scolarité

La consommation régulière de cannabis avant 17 ans réduit les chances de réussite scolaire des ados et multiplie par 7 le risque de suicide.

Alors que de nombreux gouvernements étudient la possible dépénalisation de la consommation de cannabis, des chercheurs danois leur demandent de faire preuve de prudence avant de légiférer. Une nouvelle étude, publiée dans The Lancet Psychiatry, montre en effet que la marijuana dégrade la situation scolaire des ados, et augmente le risque de maladies psychiatriques.

Les chercheurs ont passé en revue les résultats de 3 grandes études longitudinales incluant plus de 3 700 jeunes australiens âgés de 17 ans, fumeurs réguliers, occasionnels ou non-fumeurs de marijuana. Sans surprise, ils indiquent que les ados qui fument du cannabis tous les jours ne terminent pas leur scolarité et arrêtent leurs études au niveau du secondaire. « La probabilité qu’ils obtiennent un diplôme universitaire est réduite de 60% » déclarent les chercheurs. En outre, ces jeunes fumeurs ont 7 fois plus de risques de faire une tentative de suicide ou de consommer d’autres drogues illicites avant 30 ans.

Voilà qui rejoint une autre étude récente. Des chercheurs américains ont, eux aussi, mis en évidence que la consommation de cannabis, même occasionnelle, est liée à des modifications dans certaines zones du cerveau. Et notamment les zones impliquées dans l’émotion et la motivation.

« Ces résultats fournissent la preuve solide qu’une politique de prévention et d’alerte vis-à-vis du cannabis peut avoir de réels bienfaits sociaux et sanitaires », conclut le Dr Edmund Silins, de l’Université de Copenhague, co-auteur de l’étude.

Retrouvez cet article sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit