14 pays européens unis pour faire baisser le prix d’un médicament contre l’hépatite C

Le laboratoire qui commercialise le Sovaldi, un nouveau médicament destiné à traiter l’hépatite C, envisage de le facturer 56 000 euros par patient. Soit 280 fois son coût de fabrication.

Quatorze pays européens se sont alliés pour faire baisser le prix d’un nouveau médicament destiné à traiter l’hépatite C. Gilead, le laboratoire américain qui commercialise ce nouveau traitement, envisageait pour l’instant de facturer le Sovaldi 56 000 euros par patient, soit 280 fois son coût de fabrication.

Invitée de BFM TV, Marisol Touraine a affirmé que cette union était une première. « J’ai lancé une initiative, qui était une première, il y a quelques semaines à Bruxelles, pour mobiliser l’ensemble des pays européens et pour faire en sorte que nous unissions nos forces pour peser dans la négociation sur les prix avec ce laboratoire américain, a expliqué la ministre de la Santé. Et, pour la première fois, 14 pays européens se sont engagés ensemble. »

Négociation pays par pays

La ministre de la Santé a affirmé qu’elle s’engageait à faire baisser le prix: « Nous allons négocier pays par pays parce que c’est comme ça que ça se passe, mais en échangeant nos informations et en discutant entre pays européens. Le prix va baisser, nous nous y engageons. »

Grâce à ce traitement, l’hépatite C disparaît dans 90% des cas, ce qui représente « une avancée thérapeutique considérable », selon les mots de Marisol Touraine.


Retrouvez cet article sur lexpress.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit