«Le chemin du deuil est strictement individuel»

INTERVIEW – Le psychiatre Alain Sauteraud, auteur de Vivre après ta mort, psychologie du deuil (Ed. Odile Jacob), analyse les nouvelles formes de «deuil digital» qui s’expriment désormais sur la Toile.

LE FIGARO. - Que vous inspirent ces nouvelles manières «technologiques» de vivre le deuil?

Alain SAUTERAUD. - Elles englobent des situations très variées: un forum d’endeuillés, par exemple, répond au besoin traditionnel de partage et de lutte contre l’isolement. Il n’y a de neuf dans ce domaine que la technologie. Les créations d’espaces virtuels au défunt, d’autre part, rejoignent selon moi le besoin de commémoration. Mais il faut les analyser à travers leur rôle aidant ou gênant le processus du deuil, en se demandant: celui-ci rend-il un hommage équivalent à «donner une messe annuelle» ou «se rendre au cimetière», mais avec des outils technologiques actuels, ou bien fait-il vivre artificiellement le défunt?

Quelles sont les autres dérives possibles?

J’ai l’exemple d’un futur défunt qui avait prévu de son vivant des messages à envoyer par Internet à ses survivants après sa mort. Cette initiative est plus contestable, car elle gêne l’un des buts du deuil qui est de «réaliser la perte», c’est-à-dire l’éprouver intimement, en acceptant la souffrance et en re-localisant le défunt. Comment l’endeuillé peut-il accepter la perte si le défunt lui envoie de «nouveaux messages» après sa mort? Il me semble qu’il y a là un risque de déviance narcissique qui, à sa manière, impose un souvenir de lui ou une présence, alors que le deuil est la façon dont l’endeuillé va intérioriser le défunt. Ce chemin de deuil est strictement individuel, comme le montrent les membres d’une même famille qui vivent des deuils très différents, alors qu’ils déplorent la mort de la même personne: on ne pleure pas un père comme on pleure un mari.

Vous vous intéressez dans votre livre au deuil «compliqué». Quel est-il?

Le deuil normal fait souffrir ; le deuil pathologique, lui, fait perdre (…) Lire la suite sur Figaro.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit