Histoire du pénis : quand se faire traiter de « petite bite » était un compliment

Tom Hickman écrit une balade érudite à travers les âges et les continents au pays de cet inconnu célèbre qu’est le pénis. Extrait de « Le bidule de Dieu » (1/2).

L’importance de la taille du pénis s’ancre très tôt dans l’esprit masculin. Lorsqu’un tout petit garçon se trouve confronté à un pénis d’adulte, il n’en croit pas ses yeux : impossible que son propre petit morceau de chair ait un quelconque rapport avec une chose qui ressemble au Gruffalo. Alexander Waugh, dans son livre Fathers and Sons, se demande si une telle découverte « ruine ou accroît la confiance sexuelle des jeunes mâles ». Le jour où il surprit son jeune fils, debout sur un seau posé contre la fenêtre, avec vue plongeante sur ses « zones privées 1 », Waugh écrivit un poème qu’il fit apprendre par coeur à son fils :

Car il n’est qu’un idiot et un pleutre

Celui qui rêve de l’engin de son père

Ou rampe et épie et tente d’espionner

Ce qui se cache derrière la braguette (de son pauvre papa)

Mais un garçon a besoin de savoir. Et qu’il le découvre par accident ou en le cherchant, à partir du moment où il a décidé qu’un jour le sien aussi ressemblera à cela, il meurt d’impatience, comme Portnoy, prêt à échanger son « pénis de la taille d’une phalange » contre quelque chose qui égalerait le « schlong » de son père :[il] fait penser aux tuyaux d’incendie enroulés dans les couloirs de l’école. Schlong : le mot évoque à la perfection la bestialité, l’aspect bidoche que j’admire tant, le balancement totalement stupide, lourd et animal de cette section de tuyau vivante. (Philip Roth, Portnoy et son complexe)

La crainte de voir leur pénis échouer dans sa métamorphose est une chose terrifiante pour la plupart des mâles, à l’âge d’une puberté hormonalement perturbée, état on ne peut mieux décrit dans cet article- confession d’un collaborateur du magazine Cosmopolitan :

C’était en 1984. J’avais douze ans. Un jour, un joueur de rugby plus âgé que nous et qui restera anonyme fit nonchalamment son entrée dans le vestiaire (…)lire la suite sur Atlantico

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit