La cigarette électronique va-t-elle être interdite dans les lieux publics ?

Face à l’augmentation du nombre de fumeurs de cigarettes électroniques, la question de son interdiction dans les lieux publics commence à se poser.

Interdire ou pas la cigarette électronique dans les lieux publics : c’est une question que le ministère de la santé devra sans doute trancher dans les mois qui viennent, tant le nombre de fumeurs de e-cigarettes ne cesse d’augmenter en France.

Peu à peu, les vapoteurs commencent à être bannis des réseaux de transports publics : après la RATP à Paris, le réseau de transport en commun de Sophia-Antipolis, dans les Alpes Maritimes, vient lui aussi d’interdire la e-cigarette sur son réseau. Cette exclusion va-t-elle faire boule de neige dans d’autres réseaux de transports publics ?

On sait que la ministre de la santé, Marisol Touraine, souhaite interdire la e-cigarette dans les lieux publics pour les moins de 18 ans. Elle l’avait affirmé haut et fort en mai dernier, lors de la Journée mondiale sans tabac. Peu à peu, le cadre législatif prend forme, mais il est pour l’instant suspendu à un avis consultatif du Conseil d’Etat qui devrait intervenir d’ici la fin du mois.

Cigarette électronique : déjà testée par 3 millions de Français

Selon l’Eurobaromètre 2012 (un sondage annuel réalisé par la Commission européenne dans les 27 pays de l’Union), 23 millions d’Européens (soir 5% de la population européenne) dont 3 millions de Français, ont déjà goûté à la cigarette élactronique. Toutefois, tous ceux qui l’essaient ne l’adoptent pas forcément. Sur les 3 millions de Français qui ont testé la e-cigarette, 500 000 l’auraient adoptée.

Retrouvez cet article sur Topsanté

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit