Santé : un Français sur trois renonce à se soigner

Un chiffre en hausse de 6 points par rapport à 2012. Seule la Pologne connaît un taux plus élevé (39%).

Selon le baromètre santé d’Europ Assistance, 33% des Français renoncent à se soigner ou font reporter les soins dont ils ont besoin, faute de moyens. La France est d’ailleurs le seul pays de l’Union européenne où cette tendance est en forte hausse (+6 points par rapport à 2012). Seule la Pologne connaît un taux plus élevé (39%). A contrario, 4% des Britanniques se disent dans ce cas, 20% des Italiens et 24% des Allemands. Les Américains, dont le système de santé est régulièrement pointé du doigt, sont 28% à renoncer à leurs soins pour des raisons financières.

Les soins dentaires (25%) et optiques (17%) sont ceux auxquels les Français renoncent le plus. Viennent ensuite les soins courants (12%), les achats de médicaments et les soins lourds (7% chacun). Ce sont les femmes (41%) et les 18-39 ans (40%) qui sont les plus touchés par le phénomène. Au rang des inquiétudes, figurent l’inégalité d’accès aux soins et la part de financement personnel, qui concernent 88% des personnes interrogées. Fait surprenant : les actifs sont 36% à renoncer aux soins, contre 27% des inactifs.

Paradoxalement, l’enquête d’Europ Assistance indique que les Français ont une meilleure opinion sur leur système de santé que les habitants des autres pays occidentaux. La France s’attribue une note de 5,1 sur 10 contre une moyenne de 4,7 en Europe. Seules la Grande-Bretagne (5,2) et l’Autriche (6,3) s’attribuent de meilleures notes. Egalement testés, les Américains attribuent une note de 4,5 à leur système de santé.

Retrouvez cet article sur Atlantico

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit