Sexe, infidélité, mariage : la génération Y est plus romantique que vous ne le pensez

 

Comment les 15-34 ans vivent-ils l’amour et leur sexualité ? A l’occasion de la grande enquête « Génération Quoi ?«  lancée par France 2, francetv info a confronté les clichés qui collent à la peau de la fameuse génération Y aux résultats de la consultation menée depuis le 19 septembre sur le web.

Sexualité, rapport au porno ou à l’institution du mariage : Florence Maillochon, sociologue au CNRS et spécialiste de la sexualité des jeunes, décrypte des chiffres qui dressent le portrait d’une génération plus fleur bleue qu’on ne le pense.

Pas obsédés par le porno

Génération Y comme YouPorn ? Il paraîtrait que la sexualité des 15-34 ans est imprégnée par la pornographie. Il faut dire que pour cette génération, trouver de quoi s’occuper tout(e) seul(e) une fois les lumières éteintes n’est pas un problème. Eux qui ont grandi entourés d’ordinateurs reliés à internet savent sans problème dénicher en un clin d’œil des contenus pornos sur des clones de YouTube, et ont du mal à imaginer l’époque où des cassettes VHS s’échangeaient sous le manteau avec des fausses étiquettes pour tromper les parents.

Les chiffres de l’étude « Génération Quoi ? » montrent que les 15-34 ans ont bien un rapport à la pornographie plus décomplexé que leurs aînés. 38% des membres de cette classe d’âge ayant répondu considèrent qu’il s’agit « d’un plaisir solitaire », contre 19% à juger qu’il s’agit d’une « forme de perversion ». Chez les 35 ans et plus, ce rapport est beaucoup plus équilibré : 29% trouvent le porno « dégoûtant », quand 28% assument sans sourciller un plaisir « intime ».

 

Claire*, 27 ans, explique ainsi aller sur des sites pornographiques « environ une fois par semaine ». « J »aime regarder des vidéos où l’on voit ce que j’aime bien faire ‘en vrai’, mais aussi des trucs que je sais que je ne ferai jamais, comme des scènes de groupes, ou lesbiennes. » De son côté, Aurore, 25 ans, va sur YouPorn « environ deux fois par mois » pour y trouver des vidéos « qui relèvent du fantasme ». « Je n’en regarde jamais avec mon mec, mais ça ne nous empêche pas d’en parler sans problème », explique-t-elle dans un sourire.

Axel, 27 ans, a lui une consommation plus importante : chaque jour, il se rend sur des sites de streaming gratuit (« principalement Tube8″), quand il ne télécharge pas carrément des films entiers sur des sites de peer-to-peer, comme The Pirate Bay.

Voir la vidéo Francetv info

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit