La taxe sur les boissons énergisantes entrera en vigueur début 2014

Jeudi, les députés ont décidé de donner leur accord pour instaurer une taxe sur les boissons énergisantes : dès 2014, la taxation ne sera plus similaire à celle d’un soda mais atteindra un euro par litre.

Les boissons énergisantes ne seront plus considérées comme des sodas en matière de taxe. C’est ce qu’ont annoncé jeudi les députés en révélant qu’il avait donné leur accord à la création d’une taxation spéciale pour ces boissons. Celles-ci sont commercialisées en France depuis 2008 mais elles connaissent un succès qui grandit d’année en année en particulier chez les jeunes. C’est un « phénomène nouveau et en forte expansion », qui concerne près de 9 millions de Français de plus de 14 ans, selon l’Anses. lire la suite


Archive pour octobre, 2013

Votre médicament est-il dangereux?

Connaissez-vous vraiment le médicament que vous prenez tous les jours ? Le ministère de la Santé a mis en ligne la première base de données publique qui recense l’intégralité des médicaments commercialisés en France. Cette base de données, publique depuis le 1er octobre, est mise en œuvre par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en liaison avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM). (suite…)

Boire du café pour réduire le risque de cancer du foie ?

Publiée dans la revue Clinical Gastroenterology and Hepatology, une étude italienne suggère que la consommation de café pourrait réduire de 40%, voire 50%,  le risque de contracter un cancer du foie. 

Le café, bon ou mauvais pour la prévention du cancer du foie ? C’est la question à laquelle les chercheurs essaient de répondre depuis plusieurs années. En 2007, une équipe avait ainsi réalisé une méta-analyse, c’est-à-dire un bilan de plusieurs études menées sur la question. Les résultats avaient alors semblé confirmer les bienfaits de la boisson contre ce type de cancer.  (suite…)

Une enfant guérie du sida ?

La petite fille née porteuse du virus avait été traitée dès sa naissance. Après 18 mois sans traitement, elle ne présente plus aucune trace du virus.

Elle était née séropositive et traitée aussitôt avec des antirétroviraux. Aujourd’hui, après 18 mois sans traitement, cette petite Américaine de 3 ans ne montre plus aucune trace du sida. Il s’agit du premier cas connu à ce jour d’une guérison « fonctionnelle » d’un nourrisson infecté par sa mère séropositive. Il avait été dévoilé en mars. La petite fille avait reçu des antirétroviraux moins de 30 heures après sa naissance, beaucoup plus tôt que ce qui est normalement fait pour les nouveau-nés, dont le risque de contamination est élevé. (suite…)

De quoi seriez-vous mort il y a un siècle?

Il arrive souvent que l’on se demande comment vivaient les gens au début du siècle, à quel point les Trente Glorieuses ont été une période faste ou à quoi ressemblait la vie pendant l’Occupation. On oublie en revanche de se demander comment mouraient les gens pendant ces époques. (suite…)

Comment attirer l’attention du barman (la nuit dans un bar à cocktails)

Enfin une étude utile! Des chercheurs allemands ont identifié la meilleure méthode pour se faire servir avant tout le monde dans un bar surpeuplé. Leurs conclusions réclamaient l’épreuve du terrain parisien. Nous nous sommes dévoués. (suite…)

Cannabis : paroles d’ados

En France, près d’un adolescent de 17 ans sur deux a déjà fumé un joint. Totalement banalisé chez les jeunes, le cannabis peut rapidement devenir un élément très encombrant de leur quotidien. Et ce qu’ils ignorent probablement, c’est que cette drogue est de plus en plus nocive : le haschich est trois fois plus dosé qu’il y a dix ans. Au départ récréative, la fumette peut vite devenir dévastatrice. Pourquoi ces jeunes fument-ils ? Peut-on contrôler totalement sa consommation ? Comment réagissent leurs parents ? Témoignages de cette génération cannabis. (suite…)

Drogues dures au coeur de Paris

L’an dernier, la police a saisi plus de 200 kilos de cocaïne sur Paris et sa banlieue. Valeur estimée : 14 millions d’euros. Des jeunes des beaux quartiers qui sniffent dans les bars branchés aux fumeurs de crack dans les squats, nous avons partagé le quotidien infernal des consommateurs de drogue, mais aussi de leurs dealers. Aujourd’hui, dans la capitale, certains livrent la cocaïne à domicile, comme des pizzas. (suite…)

Ados et cannabis : les nouveaux dangers révélés

De plus en plus accessible mais aussi avec des effets de plus en plus puissants, le cannabis fait des ravages chez les ados français. Ils sont devenus les plus gros consommateurs d’Europe. Des campagnes de prévention choc les alertent sur les dangers de l’alcool, de la cigarette mais pour l’heure, les risques du cannabis ne semblent pas être une priorité pour les pouvoirs publics, alors que sa consommation ne cesse de grimper.

La rentrée scolaire est le moment de tous les dangers : les ados y seront tous confrontés et un sur trois basculera dans une consommation qui le mettra en péril. Les parents l’ignorent souvent, se résignent trop vite et même parfois l’acceptent. Pourtant, loin d’être inoffensif, le « nouveau » cannabis n’a plus rien à voir avec les joints des babas cool d’hier, et sa dépendance est quasi instantanée. (suite…)

Fumeurs et planteurs, trafiquants : les nouveaux rois du cannabis

De plus en plus accessible mais aussi avec des effets de plus en plus puissants, le cannabis fait des ravages chez les ados français. Ils sont devenus les plus gros consommateurs d’Europe. Des campagnes de prévention choc les alertent sur les dangers de l’alcool, de la cigarette mais pour l’heure, les risques du cannabis ne semblent pas être une priorité pour les pouvoirs publics, alors que sa consommation ne cesse de grimper. La rentrée scolaire est le moment de tous les dangers : les ados y seront tous confrontés et un sur trois basculera dans une consommation qui le mettra en péril. Les parents l’ignorent souvent, se résignent trop vite et même parfois l’acceptent. Pourtant, loin d’être inoffensif, le « nouveau » cannabis n’a plus rien à voir avec les joints des babas cool d’hier, et sa dépendance est quasi instantanée. (suite…)

Cannabis : le prix du gramme fixé à un dollar en Uruguay

Si la loi est promulguée, l’Uruguay deviendra le premier pays à contrôler la production et la vente de cette drogue. Il reviendrait alors à l’Etat d’ »assumer le contrôle et la régulation de l’importation, de l’exportation, de la plantation, de la culture, de la récolte, de la production, de l’acquisition, du stockage, de la commercialisation et de la distribution du cannabis et de ses dérivés ».

Le texte a déjà été approuvé par les députés le 31 juillet dernier. Il doit encore être ratifié par le Sénat. (suite…)

Le burn out est-il une maladie contagieuse… ou simplement mieux détectée ?

Le burn-out est un état dépressif lié aux conditions de travail qui, malgré l’ampleur du problème depuis le début des années 1990, n’est pas reconnu en France comme maladie professionnelle.

Atlantico : Le burn-out toucherait 10% de la population active française et se caractériserait par un sentiment de vide intérieur proche de la dépression. Face au nombre alarmant de cas, de plus en plus de professionnels se battent pour faire reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle. Le burn-out est-il le mal du 21ème siècle? (suite…)

Hygiène : les travailleurs français s’en lavent les mains !

Un français sur deux ne se lave pas les mains, c’est l’une des conclusions d’un sondage européen sur l’hygiène des employés sur leurs lieux de travail.

Nos bureaux sont de véritables nids à microbes et certains gestes simples permettraient de ne pas transmettre notre rhume ou notre grippe à nos collègues. Pourtant 49% des Français déclarent ne pas systématiquement se laver les mains quand ils vont aux toilettes. Les employés de l’hexagone se placent en avant dernière position du classement européen, juste devant les italiens qui sont 54,5% à admettre ne pas se nettoyer les mains après chaque passage aux toilettes. A contrario, on peut noter les bonnes habitudes d’hygiène des employés bénéluxois (seuls 25% ne se nettoient pas systématiquement les mains) et des Britanniques (27%). (suite…)

Le générique, toujours mal aimé en France

Dans une publication annuelle, la Mutualité française dénonce la trop faible place accordée aux génériques. Enjeu : des centaines de millions d’économies.

Le paracétamol est, dans l’Hexagone, la molécule la plus remboursée par les mutuelles. En 2012, cet antalgique leur a coûté 117 millions d’euros, soit une progression de 17,5 % par rapport à 2011. Et pourtant, regrette la Mutualité française dans l’édition 2013 de son Mémento du médicament, ce produit est toujours exclu du champ du répertoire des génériques, tout comme l’acide acétylsalicylique (l’aspirine), alors qu’une disposition législative de 2007 permet de créer des groupes génériques pour ces molécules. (suite…)

L’alcool est plus néfaste pour les femmes

La consommation d’alcool chez les femmes a augmenté depuis les années 1970.

Il n’y a pas d’égalité des sexes face à l’alcool et, que cela plaise ou non, il va bien falloir que cette donnée soit prise en compte par les principales intéressées et par les pouvoirs publics. «Si la consommation d’alcool a globalement diminué depuis les années 1970, elle a augmenté en revanche chez les jeunes et chez les femmes. Or, l’une des raisons pour lesquelles ces dernières sont particulièrement vulnérables est qu’elles ne possèdent pas le même équipement enzymatique que les hommes: par exemple, en cas d’alcoolisation aiguë, la dégradation de l’alcool par leur organisme est moins bonne», explique le Pr François Paille (CHU Vandœuvre-lès-Nancy). (suite…)

Médicaments : l’automédication progresse

Dans son Memento du médicament 2013, la Mutualité française livre une analyse chiffrée du marché du médicament en France. Parmi les problématiques abordées, l’évolution du marché du générique, qu’elle  juge insuffisamment forte et la croissance de l‘automédication.

En 2012, les ventes de médicaments prescrits et remboursables ont diminué de près de 3 % en valeur et de 1,2% en nombre de boîtes. Une baisse légère mais qui semble profiter au marché de l’automédication, si on en juge la dernière édition du Memento du médicament de la Mutualité française. « En 2012, le marché de l’automédication a progressé en valeur (+5,3%) mais aussi en volume (+2,2%), notamment sous l’effet de pathologies saisonnières », rapporte le document.

Le marché des médicaments d’automédication s’élève aujourd’hui à 2,1 milliards d’euros, tandis que le marché des médicaments remboursés reste beaucoup plus élevé, à 26.3 milliards d’euros. (suite…)

Des opérations non invasives contre le cancer du poumon

Une technique chirurgicale moins douloureuse pour les patients commence à s’imposer en France. L’opération se fait par le biais de trois petites incisions sans ouvrir le thorax.

Son intégration a été longue, mais la chirurgie mini-invasive finit par s’imposer en France dans le domaine des opérations pour traiter le cancer du poumon. La lobectomie consiste, par vidéo-assistance, à ôter un des lobes pulmonaires où se trouve la tumeur et curer la zone, sans ouvrir le thorax du malade. L’opération se fait par le biais de trois incisions d’environ un centimètre. «À la fin de l’année, nous aurons, depuis 1997, réalisé 600 opérations», avance le professeur Charles Marty-Ané, chirurgien thoracique au CHU de Montpellier, l’un des pionniers de cette technique en France. (suite…)

Phallomancie : dis-moi à quoi ressemble ton pénis, je te dirai qui tu es

Certaines femmes ont tendance à affirmer avec dédain que lorsqu’on a vu un pénis on les a tous vus, mais les pénis sont infinis tant par la variété de leurs dimensions que de leurs formes ou de leurs coloris. Ils peuvent être longs, courts, gros, minces, trapus, droits, bulbeux ou assez coniques pour emplir le réservoir situé au sommet d’un préservatif, coudés de droite à gauche ou de haut en bas, circoncis ou non, lisses ou aussi fripés qu’un chiot sharpei ; et ils se présentent vêtus de rose, de caramel, de pêche, de lavande, de chocolat ou de bronze noir en fonction des origines ethniques de leur possesseur, encore que pas seulement : la plupart des pénis sont d’une teinte plus sombre que les corps de leurs détenteurs, et certains de façon frappante – « plus bronzés », comme le formulait délicatement le couple danois Inge et Sten Hegeler dans An ABZ of Love publié en 1963, l’année même du scandale de l’« homme sans tête », et qui allait devenir à l’époque un best seller. De façon imagée, les Hegeler considéraient les pénis comme « aussi variés que les visages ». Plus éloquent encore, au cours de la décennie suivante, Alex Comfort décréterait, lui, dans Les Joies du sexe, le guide sexuel le plus vendu de tous les temps, que les pénis possèdent également « une personnalité ». (suite…)

Histoire du pénis : quand se faire traiter de « petite bite » était un compliment

Tom Hickman écrit une balade érudite à travers les âges et les continents au pays de cet inconnu célèbre qu’est le pénis. Extrait de « Le bidule de Dieu » (1/2).

L’importance de la taille du pénis s’ancre très tôt dans l’esprit masculin. Lorsqu’un tout petit garçon se trouve confronté à un pénis d’adulte, il n’en croit pas ses yeux : impossible que son propre petit morceau de chair ait un quelconque rapport avec une chose qui ressemble au Gruffalo. Alexander Waugh, dans son livre Fathers and Sons, se demande si une telle découverte « ruine ou accroît la confiance sexuelle des jeunes mâles ». Le jour où il surprit son jeune fils, debout sur un seau posé contre la fenêtre, avec vue plongeante sur ses « zones privées 1 », Waugh écrivit un poème qu’il fit apprendre par coeur à son fils : (suite…)

La sœur de Mark Zuckerberg veut débrancher les enfants d’Internet

Randi Zuckerberg, la soeur du fondateur de Facebook, publie un livre pour enfants consacré aux dangers de l’abus des écrans et d’Internet.

Dans la famille Zuckerberg, il y a la soeur. Randi Zuckerberg a travaillé jusqu’en 2011 au sein de Facebook, l’entreprise de son frère Mark. Elle est à présent entrepreneuse indépendante et aussi écrivaine. Coïncidence, ou pas, son dernier ouvrage porte sur un sujet qui doit être familier aux utilisateurs du réseau social: les dangers de l’abus d’Internet. (suite…)

Un verre de vin par semaine réduit par 3 les chances de tomber enceinte

Consommer de l’alcool , même modérément, diminue par 3 les chances de tomber enceinte pour une femme d’après les résultats d’une étude américaine.

Une étude menée par une clinique de la fertilité à New York révèle que boire un seul verre de vin par semaine réduit les chances de grossesse par trois. Les résultats de cette étude ont été obtenus à partir d’un essai mené sur 91 patientes suivies par cette clinique. (suite…)

L’automutilation progresse chez les ados

Ces comportements, encore trop souvent négligés par l’entourage, doivent alerter sur un état de souffrance psychique.

Coupures, brûlures, écorchures, voilà ce que s’infligent, parfois quotidiennement, certains adolescents, le plus souvent des jeunes filles. L’automutilation n’est pas un comportement nouveau mais il semblerait que le nombre de cas ait fortement augmenté récemment. Une étude britannique avance le chiffre de 11% de consultations supplémentaires liées à cette pratique l’an passé. Les praticiens attirent l’attention des parents sur un geste qui n’a rien d’anodin et nécessite un suivi médical. (suite…)

Alcool : seuls 8 % des malades pris en charge

À tous les niveaux, ce problème de santé publique, responsable de 49.000 décès par an, reste très sous-estimé en France.

Alors que l’alcool est directement impliqué dans 49.000 décès annuels, la recherche consacrée en France à ce problème pourtant majeur, fait de notre pays, le plus mauvais élève d’Europe avec l’Italie. «On manque de tout, confirme le Pr Mickaël Naassila, professeur de physiologie et directeur de recherche à l’Inserm sur l’alcool, à Amiens. On manque de chercheurs, de postes, de structures, bref, d’un vrai plan alcool pour répondre à l’ampleur du problème». (suite…)

Colorants, conservateurs: tous les additifs à surveiller

Des boissons aux crèmes glacées en passant par des biscuits et des charcuteries, les additifs sont partout. Si certains sont parfaitement naturels et inoffensifs, d’autres laissent planer des doutes, voire sont carrément nocifs à haute dose. Reconnaissez-les pour mieux les éviter.

L’aspartame et les colorants caramels

L’aspartame (E 951)
Un édulcorant de synthèse, utilisé dans la plupart des produits allégés. « Il est hautement sujet à controverses notamment compte tenu de l’ancienneté des études toxicologiques ayant défini la DJA (dose journalière admissible) et des récentes études, notamment sur la femme enceinte, qui ont relancé le débat, souligne le docteur Chevallier. Les autorités de santé doivent donner leur avis à ce sujet avant l’été. »
On les trouve surtout dans : les sodas light, les produits allégés : yaourts, crèmes desserts, barres de régimes… (suite…)

Dépression au travail : ils témoignent

La journée européenne de la dépression met le focus sur les moyens de prévenir cette maladie et de venir en aide aux victimes qui s’ignorent ou n’osent pas en parler.  Top Santé a rencontré deux personnes qui ont souffert de dépression dans leur travail. Ils racontent. (suite…)

Sida : 1 malade sur 3 en Europe ignore vivre avec le virus

Le sida reste un fléau en Europe, où il toucherait plus de 2,5 millions d’individus. Plus inquiétant, un tiers d’entre eux ignorerait être infecté par le virus, selon une récente étude réalisée dans le cadre d’un projet de recherche européen.

La situation est particulièrement préoccupante en Europe de l’Est. voir la vidéo

Les biscuits Oreo seraient aussi addictifs que le cocaïne

Selon une étude réalisée au Connecticut College, les Oreo produisent le même effet d’addiction sur le cerveau des rats que la cocaïne.

Le docteur en neurosciences Jamie Honohandes a proposé à des rongeurs au choix des Oreo ou des biscuits au riz soufflé. Les rongeurs se sont tous précipités sur les fameux gâteaux fourrés à la crème. Vous auriez fait la même chose, nous direz-vous ? (suite…)

Les Oreos, des biscuits aussi addictifs que la cocaïne ?

Des chercheurs ont mené une nouvelle étude chez des souris mettant en parallèle des Oreos, ces biscuits fourrés à la crème et… de la cocaïne. Alors, les Oreos peuvent-ils être aussi addictifs qu’une drogue ? (suite…)

Les dernières pistes scientifiques pour lutter contre l’addiction à la marijuana

Un composé chimique appelé acide kyurénique réduirait de 80% la consommation chez les singes utilisés pour les tests. Si ces résultats donnent des espoirs de soigner les addictions au niveau biologique, elles n’apportent rien à l’aspect psychologique du problème. (suite…)

Cookies : ils rendent plus accros que la cocaïne !

Les Oréo, fameux cookies américains noirs et blancs, provoquent les mêmes effets chez les rats que la consommation de drogues dures…

Le cookie favori des Américains serait aussi addictif que la cocaïne. Les étudiants du Connecticut College, aux Etats-Unis, eux-mêmes amateurs de ces sucreries, ne s’attendaient pas à cette conclusion en menant leur étude sur des rats. Avec leur professeur, le Dr Joseph Schroeder ils sont partis avec l’idée de déceler une éventuelle dépendance aux aliments gras et sucrés. (suite…)

123

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit