Chaleur : comment conserver ses médicaments

Quand le mercure grimpe,les médicaments ne sont pas à l’abri du coup de chaleur. Les personnes qui suivent un traitement médical doivent s’assurer que leurs médicaments sont conservés à une température adaptée pour ne pas altérer leur efficacité. Les conseils de l’Agence nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Vérifiez la température de conservation

Le réflexe indispensable est de vérifier la température de conservation sur la notice des médicaments.
Dans la plupart des cas, hors mention spéciale, les médicaments doivent être conservés à température ambiante et dans un endroit sec.

Les médicaments qui se conservent à une température inférieure à 25 ou 30 degrés

S’il est spécifié sur la notice qu’un médicament doit être conservé à une température inférieure à 25 ou 30 degrés, un dépassement ponctuel de quelques jours de ces températures n’a pas de conséquence directe sur la stabilité ou sur la qualité des médicaments. La température atteinte au cœur du médicament reste inférieure, dans la majorité des cas, à la température ambiante. Ceci vaut pour des conditions de conservation habituelles des médicaments, c’est-à-dire dans une armoire à pharmacie. Si on a besoin de transporter ces médicaments, ils doivent voyager dans des conditions qui respectent la chaîne du froid mais sans provoquer de congélation du produit. Un emballage isotherme réfrigéré permet de bien les conserver.

Les médicaments qui se conservent entre 2 et 8 degrés

Pour certains médicaments, la notice indique que les molécules doivent être conservées à une température comprise entre +2 et +8°C. Ces médicaments sont conservés dans des réfrigérateurs ou des chambres froides, les températures élevées devraient être sans conséquence sur leur stabilité s’ils sont utilisés assez rapidement une fois
sortis du réfrigérateur. La température des réfrigérateurs doit être régulièrement contrôlée. Pour transporter ces médicaments, l’ANSM recommande d’utiliser un emballage isotherme réfrigéré (par exemple muni d’accumulateurs de froid), » tout en veillant à ce qu’ils ne soient pas congelés ».

Les médicaments sans mention particulière de conservation

Dans les conditions habituelles de conservation (armoire à pharmacie, entrepôt normalement ventilé), ces médicaments ne craignent pas une exposition aux (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit