Vente en ligne de médicaments, comment ça marche ?

Besoin de paracétamol ? A partir de ce vendredi, il vous est possible d’acheter vos médicaments qui ne nécessitent pas d’ordonnance sur des pharmacies en ligne. Explications.

Ça y est, l’e-commerce de médicaments est autorisé. A partir de maintenant, il vous est possible d’acheter un médicament non remboursé parmi 4 000 références. Seuls sont concernés les médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire.

Comment reconnaître les pharmacies autorisées
Cette vente en ligne s’accompagne de garde-fous. De façon à limiter les contrefaçons, qui existent hélas déjà, les médicaments autorisés à la vente ne sont vendus que sur les boutiques adossées à des pharmacies physiques. Pour s’assurer de la fiabilité de l’e-pharmacie, la liste de vente légalement autorisés est disponible sur le site de l’Ordre des pharmaciens.
Les pharmaciens sont bien entendu inscrits à l’Ordre national des pharmaciens.
Autre condition pour ouvrir un site de vente de médicaments, les pharmaciens doivent obtenir l’autorisation de l’Agence régionale de santé dont ils dépendent. Après avoir décroché l’accord, ils doivent en informer l’Ordre national des pharmaciens de la création du site, sous peine de sanctions (amende, fermeture du site).
Les sites des pharmacies doivent être indépendants de l’industrie pharmaceutique (ni lien, ni subvention).

Les conditions d’achat
La vente de médicament s’accompagne également d’un questionnaire sur la situation et l’état de santé du patient avant la première commande : âge, poids, sexe, traitements en cours, antécédents allergiques, état de grossesse ou allaitement doivent être renseignés.
Une fois la commande passée, le pharmacien « assure personnellement la délivrance » et la préparation des commandes qui doit être faite « au sein de l’officine dans un espace adapté à cet effet », selon l’arrêté paru au Journal officiel le 23 juin dernier.

Autre obligation pour le pharmacien, celle d’informer et de conseiller les patients par mails ou tchat.
Côté médicaments, la transparence prime. Ils doivent être présentés « de façon objective, claire et non trompeuse ». Seuls doivent figurer le nom (…) Lire la suite sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit