Relations sans lendemain : elles sont souvent liées à une faible estime de soi

Être en bonne santé mentale permettrait de vivre une sexualité engagée et des relations amoureuses sérieuses.

Une étude de la California State University (USA) publiée dans le Journal of Sexual Research révèle le lien entre les relations sans lendemain et la dépression ou l’anxiété.
Des relations sans lendemain
Certaines relations occasionnelles, c’est-à-dire des relations avec un partenaire rencontré depuis moins d’une semaine, sont d’après les chercheurs le révélateur d’une faible estime de soi. Pour confirmer ce postulat, les scientifique ont analysé les données des comportements sexuels de 3.907 étudiants hétérosexuels âgé de 18 à 35 ans.
De manière anonyme les étudiants devaient informer du nombre de rapport sexuels occasionnels durant les 30 derniers jours. Ils ont aussi dû répondre à des questionnaires psychologiques appréciant l’estime de soi, le goût de la vie, le bien-être psychologique, l’anxiété et la dépression.
Les hommes « consomment » plus de relations occasionnelles
18,6% des hommes et 7,4% des femmes ont déclaré au moins un rapport sexuel occasionnel au cours du mois précédant l’étude.
Après une analyse croisée des questionnaires, les chercheurs ont remarqué que ces rapports sexuels occasionnels sont souvent liés à un état de santé mentale assez troublé ou à une forte anxiété, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.
Si les relations sexuelles occasionnelles semblent associées à une santé mentale moins équilibrée, les chercheurs n’ont pourtant pas affirmé que ce lien soit toujours vrai.

Retrouvez cet article sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit