Hépatite B : 30 % des Français ignorent le risque des rapports non protégés

Les Français sont trop nombreux à ignorer que l’hépatite B se transmet par voie sexuelle d’après une étude visant à déterminer les connaissances des Français sur l’hépatite B, ses risques et ses formes de contamination.

Cette enquête de Knowledge, Attitudes, Believes and Practices (KABP-VIH) a été réalisée par téléphone en 2010 auprès de 9014 individus âgés de 18 ans et 69 ans en France.
L’hépatite B, un fléau méconnu
L’hépatite B est la 10e cause de mortalité dans le monde. Entre 600 000 et un million de personnes en meurent chaque année. En France, on compte 1 500 décès chaque année dus à l’hépatite B. En France, plus de 280 000 personnes sont porteuses du virus de l’hépatite B et la moitié l’ignorent. Chaque année, on dénombre 1 000 à 2 000 nouveaux porteurs chroniques.
Des résultats inquiétants
Alors les modes de contamination du VIH semblent bien connus des Français (99%), seuls 90% savent que l’hépatite B peut se transmettre en partageant une seringue lors d’une prise de drogue, et 70 % lors de rapports sexuels non protégés.
L’hépatite, une maladie qui fait peur
20 % personnes interrogées déclarent craindre « beaucoup » ou « pas mal, les hépatites virales et le sida. L’hépatite est la cinquième maladie ex æquo avec le VIH qui fait le plus peur aux Français après le cancer, les accidents de la circulation, les démences séniles, et les maladies cardiaques.
Des dépistages peu fréquents
27 % des personnes se croyant les plus à risques (soit qu’elles consomment des drogues par injection, soit qu’elles sont originaires de pays de forte endémie) déclarant avoir procédé à un test. Alors que le dépistage du VIH concerne 61 % des personnes interrogées. Paradoxalement, deux fois plus de gens estiment être particulièrement exposés au risque d’hépatite B (8 %), qu’à celui du VIH (4 %). Et seules 55 % des personnes les plus à risque vis-à-vis de l’hépatite B se déclarent vaccinés.
Cette étude semble montrer que la prévention et l’information sur l’hépatite B n’est pas suffisante.
Source : InVS

Retrouvez cet article sur Topsanté

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit