Consommation d’antibiotiques : les Français encore trop accros

D’après un rapport de l’agence du médicament, publié ce mardi, la France a « un niveau de consommation d’antibiotiques nettement supérieur à la moyenne européenne ».

En cette période de fin d’année scolaire, les bulletins de notes tombent. Et il n’y a pas que les élèves qui y ont droit. Ainsi, selon un rapport de l’agence du médicament (ANSM) publié ce mardi, la France pourrait se voir décerner ce commentaire : « après une période de progrès, il y a de la relâche ». La « matière » étudiée par l’agence est la consommation d’antibiotiques. Ainsi, si l’Hexagone n’est plus le premier consommateur en Europe comme c’était le cas au début des années 2000, elle est dans une période de rechute. Plus précisément, selon l’ANSM, la consommation a notablement diminué entre 2000 et 2012 (-12,5%) en France, mais elle a augmenté de 3% au cours des cinq dernières années.

Cette « légère tendance à la hausse » est confirmée par les premiers chiffres 2012, selon ce document, disponible en ligne, qui s’appuie sur des données des industriels et de l’Assurance maladie. D’après ces nouveaux résultats, la France a « un niveau de consommation d’antibiotiques nettement supérieur à la moyenne européenne, même si elle n’est plus le premier consommateur en Europe comme au début des années 2000″, note l’agence sanitaire. La progression enregistrée en 2012 est d’autant plus préoccupante qu’elle ne peut être attribuée à une incidence plus forte des pathologies hivernales, relève l’ANSM qui pointe l’usage « non justifié » d’antibiotiques pour des maladies virales (la grippe par exemple, ndlr).

La surveillance de la consommation d’antibiotiques fait partie du Plan Antibiotiques 2011-2016 dont un objectif est une réduction des consommations de ­ 25 % d’ici 2016. Ce n’est donc pas gagné.

Retrouvez cet article sur Atlantico

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit