Cannabis : la France autorise son utilisation pharmaceutique

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pourra « octroyer une autorisation de mise sur le marché à des spécialités pharmaceutiques à base de cannabis ou ses dérivés et autoriser les opérations de fabrication, de transport, d’importation, d’exportation, de détention, d’offre, de cession, d’acquisition ou d’emploi relatives à ces spécialités ».
L’intérêt pharmaceutique du cannabis
Le cannabis ou plus précisément les phyto-cannabinoïdes, des substances chimiques contenus dans la plante, destinés à une utilisation médicale peuvent se présenter sous la forme de dragées, comme le dronabinol, du THC synthétique autorisé par exemple en Allemagne pour lutter contre les vomissements et les nausées des patients sous chimiothérapie. Chez les patients souffrant de sclérose en plaque, le cannabis apparait également soulager efficacement les forte douleurs. Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration, a approuvé le dronabinol en 1986 pour le traitement des nausées et vomissements associés à une chimiothérapie, puis en 1992 pour le traitement de l’anorexie et de la perte de poids chez les patients porteurs du VIH.
Sativex et Marinol sont déjà en vente en Europe
En février, le Ministère de la Santé souhaitait que l’ANSM étudie le cas d’un médicament à base de cannabis, le Sativex (Bayer) déjà en vente dans de nombreux pays européens (dont l’Allemagne et le Royaume-Uni). Ce spray oral permet de soulager la douleur de patients atteints de sclérose en plaques.
Grâce à ce décret, Sativex et Marinol, prescrit aux malades atteints du SIDA qui ont perdu l’appétit (qui bénéficie d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) en France), pourront donc être bientôt mis en vente. Retrouvez l’article sur Top Santé

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit