La ritaline, une drogue en vente libre pour les enfants ?

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) se caractérise, chez les enfants, par de l’inattention, des difficultés de concentration, une impulsivité marquée et une forte agitation. Pour y remédier, la Ritaline est le médicament le plus utilisé en France : 9.000 enfants hyperactifs suivraient ce traitement dans l’Hexagone. Problème : la molécule utilisée dans la Ritaline, le méthylphénidate, est une cousine des amphétamines. Ce psychostimulant est même surnommé, outre-Manche, « kiddy coke » (la cocaïne des enfants) et « camisole chimique » en France. Le laboratoire de recherche Celtipharm vient de dévoiler une étude, démontrant que le nombre de boîtes de Ritaline vendues en cinq ans en France a augmenté de 70 %. Près de 500.000 boîtes ont été vendues en 2013. Un succès qui inquiète.

L’Ordre national des Pharmaciens indique que la prescription de ce médicament est initialement « réservée à certains médecins spécialistes exerçant dans les centres du sommeil, en neurologie, en pédiatrie et en psychiatrie. » Pire, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de n’utiliser la Ritaline qu’en « seconde intention » et insiste sur le fait que« des incertitudes demeurent sur les effets à moyen et long terme.»  La Ritaline entraînerait notamment des retards de croissance et les experts de la HAS évoquent un « risque d’usage (…) Lire la suite de l’article sur Marieclaire.fr

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit