Cigarette électronique : bientôt interdite dans les lieux publics ?

Devant la recrudescence des utilisateurs de cigarettes électroniques, environ 500 000 Français, de plus en plus de questions de santé se posent sur ces substituts. L’Afssaps recommande même de ne pas consommer ce type de produit car, « à ce jour, aucun type de cigarette électronique ne dispose d’une AMM, aucun fabricant n’ayant déposé de demande en ce sens. Par ailleurs les cigarettes électroniques ne peuvent être vendues en pharmacie car elles ne figurent pas sur la liste des produits dont la délivrance y est autorisée ».

9 fumeurs sur 10 déclarent réduire leur envie de fumer grâce à la cigarette électronique et 3 fumeurs sur 4 ont même cessé de fumer de vraies cigarettes durant des semaines voire des mois, d’après une enquête de l’University of East London.

Pour autant, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait décidé de commander une enquête sur les effets de cette e-cigarette. «Il nous faut faire une évaluation bénéfices-risques de ce dispositif qui pose un certain nombre de questions», affirmait-elle alors.

Si le rapport semble favorable à l’utilisation de l’e-cigarette, RTL affirme qu’elles seront, comme les cigarettes, interdites dans les lieux publics au nom du principe de précaution. Affaire à suivre.

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit