Sexe virtuel : les jeunes Français en sont accros

Le voyeurisme et l’exhibitionnisme font fantasmer les Français de moins de 25 ans, qui passent à l’acte de plus en plus souvent grâce aux nouvelles technologies. Selon une étude réalisée par l’Ifop et commandée par le site de sexcam CAM4, un tiers des Français est excité à l’idée d’observer des gens en plein ébats sexuels.

« L’espace virtuel offert par Internet constitue un lieu idéal pour assouvir des fantasmes que l’on ne peut pas observer ou donner à voir dans la réalité », explique l’Ifop. Ainsi, le nombre de moins de 25 ans ayant testé une expérience sexuelle 2.0 a doublé entre 2009 (9%) et 2013 (16%). Entre autres, un jeune sur cinq a déjà assisté à un spectacle érotique en direct via sa webcam et plus d’un sur dix a déjà réalisé une sextape en se filmant pendant les relations sexuelles

Chez les plus âgés, cette pratique ne fait pas l’unanimité. Seul 8% des plus de 25 ans ont déjà pratiqué l’amour virtuel et 14% des moins de 50 ans ont assisté à un show sexuel en direct.

>> A lire aussi : L’addiction à Facebook plus forte que le sexe

Ados : comprendre leur sexualité

Sex addiction: les 5 questions que l’on se pose 

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 


Un commentaire

  1. moas dit :

    Je suis la preuve de l’exactitude de cette enquête menée par l’IFOP, car moi aussi je suis accro au sexe 2.0. Depuis que je connais le site de CAM4, je ne peux plus m’en passer car je trouve que les séances de shows pornographiques y sont plus chaudes que sur les autres sites de ce genre.

Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit