Grossesse : boire un petit peu d’alcool, ça ne fait pas de mal

Un peu d’alcool pendant la grossesse ne nuit pas à l’enfant. C’est en substance le message adressé aux femmes enceintes par le professeur Yvonne Kelly, auteure d’une étude publiée dans An International Journal of Obstetrics and Gynaecology (BJOG). L’observation de 10 534 enfants âgés de sept ans n’a pas montré de différence entre les mères qui s’étaient abstenues de toute goutte d’alcool pendant leur grossesse et celles qui s’étaient autorisées deux unités d’alcool par semaine. Une unité d’alcool équivaut environ à un verre de vin de 10 cl de 12,5 % ou à une demi-pinte de bière blonde.

Une étude pas assez représentative

« Nous savons que boire beaucoup pendant la grossesse a un effet délétère sur le futur enfant, mais il y a très peu de chances que des petites quantités d’alcool aient un impact et [affectent le développement de l’enfant]« , estime Yvonne Kelly. Mais elle reste prudente et préconise que soient faites d’autres études soient faites pour détecter d’éventuels effets négatifs de l’alcool sur les capacités de l’enfant. En attendant, il est préférable de s’abstenir.

En effet plusieurs études ont conclu que l’alcool pendant la grossesse peut entraîner des problèmes comportementaux, émotionnels ou de l’hyperactivité. C’est pourquoi l’alcool est déconseillé aux femmes enceintes.

>> A lire aussi : Couple : trop d’alcool chez la femme nuit au mariage 

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit