Comment expliquer que le Sida fasse moins peur que la perspective d’une grossesse indésirée ?

Le Sidaction se tient tout le week-end. Des réactions de femmes prouvent que dans les esprits une grossesse non désirée soit plus crainte qu’une maladie sexuellement transmissible. Pourquoi ?

Atlantico : Le Sidaction 2013 a débuté pour récolter des fonds afin de faire avancer les recherches. Un reportage France Info (cliquez ici) rapporte des témoignages de femmes de tout âge qui sont plus préoccupées par une grossesse que par une contamination du VIH. Comment expliquer que la crainte d’une grossesse non désirée soit plus fort que celle de contracter une maladie à l’issue d’un rapport sexuel non protégé ?

Pascal de Sutter : Il y a plusieurs phénomènes, le premier c’est qu’il y a eu dans les années 80, des grandes campagnes par rapport au Sida qui ont fait peur aux gens. A l’époque, on pensait que l’épidémie du Sida pouvait être comparable à celle de la peste. Or comme l’épidémie n’a pas touché autant de personnes que dans les prédictions, les gens ont l’impression que la menace s’est éloignée.

La deuxième hypothèse, c’est qu’avec la trithérapie, la population a le sentiment, faux, que l’on peut soigner le Sida avec des médicaments. Ils n’ont pas conscience que le traitement est très lourd et qu’il ne fait que ralentir la maladie. On assiste à une dédramatisation du Sida.

L’idée que la crainte d’une grossesse non désirée est plus forte que celle d’une maladie s’explique de façon psychologique. On connait tous une femme qui est tombée enceinte, plus ou moins précocement. Or, il est moins fréquent de côtoyer de près ou de loin quelqu’un atteint du Sida. Dans nos connaissances, certains ont peut-être déjà contracté des infections sexuellement transmissibles (IST), mais ils ne s’en vantent pas. La maladie nous parait éloignée, ça ne nous concerne pas, ça n’arrive qu’aux autres. Alors qu’attendre un enfant, est quelque chose de concret. La maladie est plus de l’ordre de l’imaginaire, de l’irréaliste que le fait d’avoir un enfant. La grossesse est quelque chose de très réel. (…)lire la suite sur Atlantico

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit