Chantages sexuels, harcèlement… : les ados pris au piège du net

Cédric avait 17 ans, une bonne bouille et des rêves plein la tête. Sa vie a basculé quand des escrocs l’ont piégé sur internet. Croyant dialoguer avec une jeune fille, il avait eu l’imprudence d’accepter de se dénuder quelques instants. S’il ne payait pas, la vidéo serait diffusée sur YouTube et Facebook. Il n’a pas supporté la menace, et un après-midi d’hiver, à Marseille, il s’est pendu dans sa chambre.

Comment passe-t-on ainsi du jeu au drame ? Le phénomène de cyber-harcèlement – qu’il soit le fait d’escrocs ou d’adolescents qui s’en prennent à un bouc émissaire – est en train de devenir un fléau majeur sur la Toile. Connu dans les pays anglo-saxons sous le nom de « cyberbullying », il a été révélé par une vidéo diffusée par une jeune Canadienne de 15 ans, Amanda Todd, qui a expliqué en images pourquoi elle avait décidé de mettre fin à ses jours après avoir été harcelée pendant des années par un maniaque

En France, la prise de conscience est récente. Jusqu’ici, les parents craignaient surtout que leurs enfants deviennent accros à l’ordinateur, ou qu’ils fassent de mauvaises rencontres sur la Toile. Mais ils ne savent à peu près rien du cyber-harcèlement, avec son lot de piratages de comptes, de menaces et d’insultes sur les réseaux sociaux, la diffusion de photos dégradantes qui font le tour des « amis » et créent souvent des dommages irréparables grâce à une dissémination immédiate.

Face noire de l’internet

Quand ils découvrent cette face noire de l’internet, les adultes sont démunis et ne savent pas comment réagir. Ils sont (…) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit