VIH : il double le risque d’avoir un infarctus

LeDr Matthew Freiberg, de la faculté de médecine de l’université de Pittsburgh (Pennsylvanie) a suivi pendant six ans 82 459 anciens militaires, surtout des hommes.

Les résultats, parus dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), font état d’un risque accru d’infarctus du myocarde chez les séropositifs quel que soit l’âge étudié. Les chiffres, obtenus après avoir enlevé les facteurs de risque connus comme l’hypertension artérielle, le tabagisme et l’alcool, révèlent une « fréquence d’infarctus nettement plus élevée chez les sujets séropositifs comparativement à ceux qui n’étaient pas infectés avec le VIH », conclut l’étude. Dans le détail, chez les 40 à 49 ans, le taux de crise cardiaque était de 2 pour mille chez les séropositifs, contre 1,5 pour mille chez les séronégatifs.

Chez les 50 à 59 ans, le taux était de 3,9 pour mille contre 2,2 pour mille chez les séronégatifs. Enfin pour les 60-69 ans, le ratio d’infarctus était de 5 pour mille, contre 3,3 pour mille dans le groupe qui n’était pas infecté.

Cette nouvelle information sur le Sida survient quelques jours après l’annonce de la guérison fonctionnelle d’un enfant infecté par le Sida.

>> A lire aussi : VIH : bientôt un vaccin pour ralentir la maladie

VIH : l’efficacité des tests de dépistage rapides confirmée 

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 


Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit