Manger de la junk food pendant la grossesse nuit aux enfants

C’est ce que revèle une étude de l’Université d’Adélaïde (Australie) publiée dans l’édition de mars du FASEB Journal. Raison de plus pour opter pour une alimentation saine pendant la grossesse.

Le Dr Muhlausler et son équipe collègues ont mené leurs recherches sur les petits provenant de 2 groupes de rats, l’un nourri avec une alimentation saine et l’autre avec un grand nombre d’aliments riches en graisses et en sucre pendant la grossesse et l’allaitement.

Consommer une alimentation de type fast food durant la grossesse modifie le développement de la voie de signalisation opioïde du cerveau du bébé. « Ce changement entraîne une diminution de la sensibilité aux opioïdes chez l’enfant, qui naît avec une tolérance accrue à la « malbouffe » donc avec un besoin accru d’en consommer plus pour obtenir une sensation de récompense », explique le Dr Muhlauser.

L’étude affirme que la malbouffe peut devenir une dépendance et qu’elle en plus transmissible. Qu’il est donc très important que les femmes enceintes soignent leur alimentation pour prévenir les risques de maladie métabolique de leurs enfants.

Source: The FASEB Journal March 2013 doi:10.1096/fj.12-217653 A maternal « junk-food » diet reduces sensitivity to the opioid antagonist naloxone in offspring postweaning 

Retrouvez cet article sur TopSante.com

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit