Un espoir pour les bébés séropositifs

On ne connaît ni son nom ni son sexe, mais l’enfant est déjà mondialement célèbre. Des chercheurs américains affirment avoir « guéri ce bébé du sida », ce qui suscite un nouvel espoir dans la lutte contre cette maladie mortelle.

A l’automne 2010, une femme accouche prématurément dans le sud des Etats-Unis.

Elle ignore être séropositive et n’a pas été suivie pendant sa grossesse. Trop tard, donc, pour administrer le traitement qui permet d’éviter de transmettre le virus à l’enfant dans 98% des cas. Dans les trente heures suivant la naissance, les médecins prennent une décision rarissime : utiliser la trithérapie chez ce nourrisson. Ce cocktail de trois médicalement, utilisé chez les adultes, semble fonctionner : le niveau d’infection baisse et devient indétectable 29 jours après la naissance. L’enfant est traité avec ces antirétroviraux jusqu’à l’âge de 18 mois, quand les médecins perdent le bébé de vue.

330 000 enfants naissent avec le virus chaque année

Quelques mois plus tard, les médecins retrouvent la trace de l’enfant. Alors qu’il n’a pas reçu de traitement pendant ce temps-là, les équipes découvrent avec surprise le résultat des tests : négatif. Les chercheurs établissent alors la guérison « fonctionnelle » de l’enfant. En d’autres termes, le virus n’a pas été totalement éradiqué mais sa présence est tellement faible que le système immunitaire peut le réguler sans aucun traitement. La suite Le  Parisien

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit