Cigarette électronique: la ministre de la Santé a « commandé une enquête »

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a déclaré mardi sur France Info avoir « commandé une enquête » à ses services au sujet de la cigarette électronique pour en faire une évaluation « bénéfice/risque ».

La ministre a estimé qu’il fallait faire « preuve de prudence » alors que les Français essayant d’arrêter de fumer sont « des centaines de milliers » à consommer cette cigarette électronique.

En mai 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps) avait recommandé « de ne pas consommer de cigarettes électroniques ».

L’Afssaps soulignait que ces solutions contenaient des quantités de nicotine plus ou moins importantes, qui, même à des concentrations faibles, pouvaient « conduire à des effets indésirables graves ».

« J’ai demandé à mes services de me dire très précisement de quel type de produit il s’agit », a déclaré la ministre sur France Info.

« Est-ce qu’on peut considérer qu’il s’agit d’un produit de grande consommation? Est-ce que c’est un dispositif médical? Quels sont les caractéristiques de ce produit? », a interrogé la ministre.

Pour Marisol Touraine, il faut également « faire une évaluation bénéfice/risque de ce dispositif qui pose un certain nombre de questions » face à un produit « qui s’est beaucoup répandu ».

La cigarette électronique « est consommée par des centaines de milliers de Français. Il faut faire preuve de prudence », a conclu la ministre pour expliquer pourquoi elle avait « commandé une enquête sur ce sujet ».

Les utilisateurs seraient un demi-million en France, d’après les fabricants. Lire la suite AFP

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit