Arrêter de fumer diminue l’anxiété

Les fumeurs sont persuadés que le sevrage va augmenter leur nervosité à long terme. À tort, selon une étude britannique.

Les fumeurs ont beau en être persuadés, la consommation de cigarettes ne soulage pas leur stress. C’est même tout le contraire, selon une étude publiée dans le British Journal of Psychiatry . «Les fumeurs qui parviennent à l’abstinence connaissent une réduction de l’anxiété à long terme, alors que ceux qui échouent la voient augmenter», affirme une équipe de chercheurs anglais du King’s College de Londres et de l’université de Southampton.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 491 fumeurs participant à un programme de sevrage tabagique combinant psychothérapie, éducation et traitement médicamenteux. Ils ont mesuré par questionnaire leur niveau de stress avant l’arrêt du tabac, puis six mois après. Résultat: les patients ayant réussi leur sevrage avaient vu leur score d’anxiété diminuer de neuf points (sur une échelle de 80), tandis que les patients ayant rechuté subissaient une hausse de trois points. Cette tendance était plus marquée chez les personnes souffrant d’un trouble psychiatrique.

Erreur d’interprétation

«Avec la prise de poids, le stress est un obstacle majeur à l’arrêt du tabac, souligne le Dr Ivan Berlin, tabacologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Les fumeurs, mais aussi les professionnels de santé, sont en effet convaincus que le sevrage provoque une augmentation de l’anxiété à long terme. Or, si on constate chez certaines personnes un regain de nervosité, ce phénomène se dissipe en quelques jours».

Selon les chercheurs anglais, si la plupart des fumeurs pensent que le tabac soulage le stress, c’est en raison d’une erreur d’interprétation. En supprimant les symptômes du manque, la nicotine crée dans leur esprit l’illusion d’une amélioration de leur humeur. Ainsi, les scientifiques recommandent d’adapter les messages de santé publique. Selon eux, «les médecins doivent informer leurs patients que l’arrêt (…)

Lire la suite sur Figaro.fr

 


Un commentaire

  1. anxiété dit :

    encore une fois les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux. cela dit, il est bon d’arrêter de fumer.

Répondre

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit