Armstrong : « Mon cocktail c’était l’EPO, les transfusions et la testostérone »

Lance Armstrong a reconnu avoir gagné ses sept Tours de France en se dopant et s’est dit « désolé » pour un « gros mensonge » qu’il a alimenté pendant plus de dix ans, jeudi 17 janvier. Dans un entretien télévisé accordé à l’animatrice Oprah Winfrey, l’Américain ne s’est toutefois pas montré particulièrement repentant.

Lance Armstrong a évacué une décennie de farouches dénégations d’un revers de la main en répondant par l’affirmative à la question de savoir s’il s’était dopé. « Je vois cette situation comme un gros mensonge que j’ai répété de nombreuses fois », a-t-il dit, le visage grave. Pour sa première interview depuis qu’il a été déchu en octobre de ses titres et radié à vie sur la base d’un rapport accablant de l’Agence américaine antidopage (Usada), Armstrong n’a jamais paru décontenancé par les questions et a maîtrisé sa prestation, en grand communicant qu’il a toujours été. Le monde

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit