Vaccin anti-VIH : il ne sera pas la seule arme pour lutter contre le sida

aire de la publicité autour de ces vaccins anti-VIH a du bon : cela montre au public que la recherche avance, même si elle progresse par palier. Mais pour l’instant, ces essais cliniques ne sont pas suffisamment concluants pour que les vaccins soient mis en vente. Et, surtout, la principale prise en charge des personnes séropositives reste le traitement antirétroviral.

 

Vaccin thérapeutique pour éradiquer le virus

 

Aujourd’hui, les équipes de recherche se tournent de plus en plus vers une éradication du virus, qui passe par une augmentation des réponses immunitaires au VIH, ce qui peut être atteint par un vaccin anti-VIH.

 

Car il existe plusieurs types de vaccination : les vaccinations classiques, prophylactiques, qui visent à protéger les personnes saines ; les vaccinations dits thérapeutiques, qui visent les personnes déjà infectées.

 

Le vaccin thérapeutique anti-VIH a pour but de renforcer les défenses immunitaires, afin de leur permettre de contrôler la réplication du virus et ainsi d’éviter de poursuivre tous les jours le traitement antirétroviral, dont les effets secondaires sont souvent lourds et indésirables.

 

En effet, lorsque l’on arrête le traitement d’une personne séropositive, la maladie, qui avait été mise au repos, repart de plus belle : le virus se réplique et les défenses immunitaires de l’individu chutent. Le nouvel Observateur

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit