Marisol Touraine : « La pilule ne peut pas être banalisée »

La polémique enfle autour de ces contraceptifs utilisés à l’excès en France, selon l’agence du médicament.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a tenu jeudi à rassurer sur l’utilisation de la pilule après avoir donné des instructions pour limiter la prescription de contraceptifs oraux de 3e génération, accusés de risques accrus de thrombose veineuse. « Il faut éviter de donner le sentiment que la pilule serait un danger », a commenté Mme Touraine à l’issue du conseil des ministres. Mais « c’est un médicament. Et à ce titre, elle ne peut pas être banalisée (…) Il faut être très attentif, considérer que les pilules de 3e ou 4e génération n’apportent pas forcément quelque chose de positif par rapport aux pilules de 1re ou 2e génération », a-t-elle ajouté. lire la suite


Archive pour 7 janvier, 2013

Pilule 3e génération: la ministre de la Santé se veut rassurante

En plein débat sur les dangers de ce contraceptif, la ministre de la Santé a tenu à rassurer sur l’utilisation de la pilule. Elle a cependant rappelé sa volonté d’en limiter les prescriptions, en raison des risques accrus de thrombose veineuse. (suite…)

Nouvelle piste prometteuse contre le sida

Des médecins espagnols ont développé un nouveau vaccin qui bloque temporairement la progression du virus chez les patients infectés. (suite…)

Benzodiazépines : respectez les règles de bon usage !

Plusieurs études ont établi une association directe entre la consommation de benzodiazépines – des somnifères et tranquillisants très (trop) répandus – et le risque de démence après 65 ans. Dépendance, chutes, troubles de la mémoire et du comportement… La liste des risques liés à l’utilisation de ces psychotropes dont les Français sont de gros consommateurs, ne cesse de s’allonger. Confrontée à ce constat, l’ANSM en rappelle les règles de bon usage. Surtout que ces traitements, accessibles uniquement sur ordonnance, sont trop largement prescrits par les médecins. (suite…)

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la masturbation

Au début du siècle, la masturbation était encore un sujet tabou. Le Dr Forel dévoile le sexe de nos ancêtres, loin de la morale de son temps. Un siècle plus tard, son best-seller invite encore à poursuivre l’exploration des choses du sexe. Extrait de « La question sexuelle exposée aux adultes cultivés » (1/2). (suite…)

Danser le tango pour lutter contre la psychose et la dépression

Les hôpitaux argentins ont recours à une thérapie originale pour aider les personnes atteintes de troubles mentaux et les retraités souffrant de solitude : l’apprentissage du tango. (suite…)

Les médecins s’élèvent contre la « panique à la pilule »

Le corps médical craint que la controverse sur la pilule de 3e génération ne conduise à la désinformation et donc à des grossesses non désirées.

Les médecins montent au créneau pour contrer les risques d’une « panique à la pilule » après les mesures des autorités sanitaires pour réduire les prescriptions de pilules contraceptives de 3e génération qui jettent la suspicion sur les contraceptifs oraux. Accusées d’entraîner un risque accru de thrombose veineuse (formation d’un caillot), les pilules de 3e génération ne seront plus remboursées à partir de fin mars, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. (suite…)

L‘ivresse expresse des ados ouvre la voie de l’addiction

L’intoxication alcoolique à l’adolescence peut favoriser une perte de contrôle de la consommation d’alcool à l’âge adulte.voie, addiction

Très à la mode chez les adolescents, l’ivresse expresse (binge drinking en anglais) augmente très nettement le risque de devenir dépendant à l’alcool à l’âge adulte. Et plus cette pratique, qui consiste à absorber une quantité maximale d’alcool en un temps réduit, commence jeune, plus le risque est élevé, selon les résultats d’une expérimentation menée chez le rat et publiée dans la revue Neuropharmacology .

L’équipe Inserm de Mickaël Naassila, professeur de physiologie à la faculté d’Amiens a simulé le binge drinking en exposant des rats adolescents à des intoxications alcooliques répétées (alcoolémie de 3 g/litre, 1 fois par jour pendant 2 jours et tous les 2 jours avec un total de 8 injections). «Il n’est pas rare d’observer ce niveau élevé d’alcoolémie, à hauteur de 3 g/l, chez des adolescents, parfois très jeunes, qui se retrouvent aux urgences pour intoxication éthylique», précise Mickaël Naassila.

Une fois adulte, ces rats à qui les chercheurs proposaient au choix deux biberons: l’un rempli d’eau et l’autre d’alcool, consommaient bien plus souvent de l’alcool que les rats témoins qui n’avaient jamais été ivres. Cette vulnérabilité à l’alcool se retrouvait principalement lorsque les rongeurs avaient été exposés à des intoxications massives à l’alcool dans la première partie de l’adolescence. «Ce qui confirme ce que nous observons dans les étude épidémiologiques: les adolescents qui s’initient jeunes au binge drinking (entre 12 et 16 ans) ont deux fois plus de chance de devenir alcoolodépendants que ceux qui abordent ces pratiques vers 20 ans», souligne Mickaël Naassila.

Perte de contrôle totale

Parallèlement, les rats exposés à l’alcool pendant leur adolescence à qui l’on proposait, une fois adulte, de l’alcool mais un jour sur deux seulement, perdaient totalement le contrôle de leur consommation et arrivaient à absorber 4 à (…)

!– End of Brightcove Player –> Lire la suite sur Figaro.fr

Cerveau : pourquoi les bonnes résolutions ne tiennent pas

On a beau aligner les bonnes intentions en ce début d’année en matière d’exercice physique, elles ne seront pas toujours suivies d’effets. un manque de volonté qui a également des origines biologiques. (suite…)

L’ANSM exclut un retrait des pilules de 3e génération

PARIS (Reuters) – Une restriction des prescriptions de pilules contraceptives de troisième génération aux seuls spécialistes « n’est pas à l’ordre du jour », a déclaré le directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). (suite…)

Armstrong envisagerait de reconnaître s’être dopé, selon le NYT

LONDRES (Reuters) – Lance Armstrong, déchu de ses sept titres du Tour de France pour dopage et suspendu à vie de compétition cet automne, envisage de reconnaître publiquement avoir eu recours à des pratiques interdites pour améliorer ses performances, rapporte samedi le New York Times. (suite…)

« La prise de la pilule devrait être sous haute surveillance »

Risques de phlébite, d’accident vasculaire cérébral, d’infarctus mais aussi de cancer du sein… Pour la Dr Arnal, la prise de la pilule devrait être plus encadrée.

Mi-décembre, la première plainte en France d’une jeune femme victime d’un accident vasculaire cérébral, imputé à la prise d’une pilule de 3e génération, a mis le feu aux poudres. Le ministère de la Santé a annoncé que ces pilules ne seront plus remboursées à partir de mars 2013, tout en demandant à l’Agence du médicament (ANSM) de privilégier systématiquement les pilules de 2e génération. La Dr Bérengère Arnal, gynécologue-obstétricienne et fondatrice de l’association Au sein des femmes, continue d’alerter sur les dangers de tous les médicaments hormonaux, dont la pilule. D’après elle, la mise en garde de l’ANSM vis-à-vis des pilules de 3e et 4e génération est une avancée en demi-teinte. De vraies précautions restent à prendre. (suite…)

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit