La musique, meilleure alliée des amants

Une récente étude commandée par la plateforme de musique Spotify révèle l’importance de la musique dans les rapports amoureux.

Si la musique adoucit les mœurs, elle se révèle également un atout de choix lorsqu’il s’agit de séduction et d’ambiances feutrées propices à l’intimité sexuelle. C’est en tous cas la conclusion de l’étude «Science Behind the Song» menée par le Dr Daniel Müllensiefen, psychologue spécialisé en musique à Goldsmiths University of London, pour la plateforme de musique en ligne Spotify. lire la suite


Archive pour 27 novembre, 2012

Comment Facebook impacte la vie sentimentale

Intensification des sentiments, difficulté à faire son deuil d’une ancienne histoire : le plus célèbre des réseaux sociaux a une influence tangible sur la vie intime de ses utilisateurs. (suite…)

«Le lien numérique prend une place croissante en amour»

INTERVIEW – Pour Pascal Lardellier*, professeur à l’Université de Bourgogne, spécialiste des nouvelles technologies, les couples vivent aujourd’hui une «tyrannie du branchement».

LE FIGARO. – Pourquoi Facebook  est-il un réseau particulièrement adapté à la vie affective? (suite…)

Bientôt un médicament contre l’éjaculation précoce

L’arrivée prochaine de la dapoxétine, début 2013, suscite cependant un enthousiasme modéré.

Le premier médicament contre l’éjaculation précoce, la dapoxétine, sera commercialisé en France début 2013 sous le nom de Priligy. Déjà disponible dans plusieurs pays d’Europe (Suède, Finlande, Autriche, Allemagne, Espagne, Italie, Portugal), cette molécule multiplie par trois l’intervalle entre le début de la pénétration et l’éjaculation. (suite…)

Impuissance : quel médecin peut m’aider?

Seulement 20 à 30% des hommes souffrant d’impuissance osent en parler. Il existe pourtant de nombreux interlocuteurs pour vous aider, à commencer par votre généraliste qui pourra aussi vous orienter, s’il le juge utile, vers l’un des spécialistes de ce type de problème. (suite…)

Adolescents: Soyez musclés, vous vivrez plus longtemps

Selon des chercheurs suédois, les adolescents à la masse musculaire peu développée présenteraient un risque plus élevé de mourir prématurément.

Voici une étude qui pourrait relancer l’économie des salles de fitness ! Selon des scientifiques suédois, la musculature serait chez les jeunes un indicateur de l’espérance de vie. En d’autres termes, les adolescents costauds seraient outre leurs muscles, gratifiés d’une diminution des risques de décès prématuré contrairement à leurs congénères plus frêles. (suite…)

Etats-Unis : ces ados accros à la musculation et aux stéroïdes

De plus en plus de jeunes Américains sont prêts à mettre la main à la poche pour avoir un corps d’Apollon, souvent au détriment de leur santé.

On pourrait les appeler les « mini-Schwarzenegger » : des ados adeptes de musculation qui tentent par tous les moyens de se sculpter un corps de rêve. Mais pour obtenir une plastique parfaite, de nombreux jeunes Américains ont recours à des produits qui mettent leur santé en danger. C’est le cas par exemple de David Abusheik. A 15 ans, le jeune homme s’est mis à faire deux heures d’haltérophilie par jour, six jours sur sept. « Aujourd’hui en Terminale (…)lire la suite sur Atlantico
il a ajouté à son régime des barres et des boissons protéinées afin d’augmenter sa masse musculaire sans prendre un poil de graisse », explique le New York Times. « Je cherchais quelque chose qui m’aide à me muscler un peu plus vite », affirme l’adolescent. (suite…)

La cigarette endommage aussi le cerveau

On sait déjà que la cigarette provoque des cancers du poumon et augmente le risque de maladies cardiovasculaires.

Des chercheurs du King’s College de Londres ont publié une étude dans la revue spécialisée dans le vieillissement Age and Ageing qui établit cette fois un lien entre la cigarette et le cerveau. Fumer pourrait endommager la mémoire, la capacité d’apprentissage et le raisonnement.

Au départ, cette étude avait pour but d’«explorer la relation entre les risques cardiovasculaires et le déclin des fonctions cognitives sur des adultes âgés de 50 ans et plus».

8.800 personnes de plus de 50 ans ont été soumises à des tests sur une période de 8 ans tels qu’apprendre des nouveaux mots ou nommer le plus d’animaux possibles. (suite…)

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit