L’Europe devient un producteur majeur de cannabis

au rapport L’étude annuelle de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies souligne par ailleurs le développement des drogues de synthèse et la baisse de la consommation de cocaïne et d’héroïne.

Par MICHEL HENRY

Développement des drogues de synthèse, baisse de la consommation d’héroïne et de cocaïne, et transformation de l’Europe en terre productrice de cannabis : ce sont les dernières tendances relevées par l’agence sur les drogues de l’UE dans son rapport annuel publié aujourd’hui à Lisbonne. Détails.

Les drogues de synthèse pullulent

Selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), les drogues de synthèse se multiplient. Elles deviennent «interchangeables», sont «difficiles à contrôler», et leurs usagers n’ont «pas toujours conscience des risques qu’ils encourent». 50 nouvelles drogues ont déjà été détectées en 2012. Nombre d’entre elles appartiennent au groupe des cathinones de synthèse (comme la méphédrone et le MDPV), dont les effets imitent ceux de la cocaïne. Autres produits en vogue: les cannabinoïdes de synthèse, comme le Spice.

Le business fleurit sur l’Internet : l’OEDT a répertorié 693 sites en ligne qui vendent des euphorisants présentés comme légaux, contre 170 en 2010. Trois produits naturels (le kratom, la salvia et les champignons hallucinogènes) sont en tête des dix euphorisants les plus vendus en ligne. Les sept autres substances sont des produits de synthèse. La suite Libération

 

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit