Cannabis: Lionnel Luca appelle à «la démission» de Vincent Peillon

Jean-François Copé est furieux. Les propos de Vincent Peillon, dimanche, qui appelle à la dépénalisation du cannabis, lui ont visiblement fait passer un mauvais dimanche. Alors ce lundi matin sur France info, le secrétaire général de l’UMP attaque. François Hollande doit «trancher dans la journée» sur le sujet, demande-t-il «solennellement». «Cela ne peut pas rester en l’état», a-t-il ajouté. lire la suite


Archive pour 15 octobre, 2012

La testostérone stimule aussi l’honnêteté

Des expériences ont montré que cette hormone, pour des raisons inconnues, réduisait l’envie ou le besoin de mentir.

Le mensonge aurait-il une vraie base biologique et particulièrement hormonale? À en croire une toute récente étude publiée dans Plos One et menée en Allemagne, à l’université de Bonn, cela semble vrai pour la testostérone qui aurait des vertus pour préserver l’honnêteté. (suite…)

Le marketing beauté s’attaque à notre sexe

Une publicité de 1968 pour un déodorant intime se demandait si les femmes pouvaient se contenter du seul déodorant pour aisselles. La réponse ne laissait flotter aucune ambiguïté: (suite…)

Jeux vidéo : mon ado est-il accro ?

Aujourd’hui, un enfant passe plus de temps devant son ordinateur que devant la télévision. Or, selon une étude récente de l’université de Grenoble, une exposition répétée aux jeux vidéos violents rendrait les ados plus agressifs. Au secours, docteur : mon ado peut-il être accro aux jeux vidéos ? (suite…)

Copé appelle Hollande à trancher la question du cannabis

PARIS (Reuters) – Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a sommé lundi François Hollande de trancher dans la journée la question de la dépénalisation du cannabis, relancée par le ministre de l’Education nationale et jugée « irresponsable » à droite. (suite…)

Lavage des mains : la première arme contre les virus

Cette année, plus de 200 millions de personnes devraient prendre part à la Journée internationale du lavage des mains : une journée de sensibilisation qui vise à rappeler qu’un geste aussi banal et simple que le lavage des mains à l’eau et au savon est la façon la plus efficace de lutter contre la propagation des virus. (suite…)

Jean-Marc Ayrault met fin à un nouveau couac sur le cannabis

PARIS (Reuters) – Jean-Marc Ayrault a recadré lundi Vincent Peillon en réaffirmant que le gouvernement français ne dépénaliserait pas le cannabis et en appelant ses ministres à se concentrer sur leur mission.

Le chef du gouvernement a ainsi voulu éteindre la polémique provoquée dimanche par les propos de son ministre de l’Education nationale en faveur d’un débat sur la dépénalisation comme moyen de lutte contre les trafics dans les cités.

Les déclarations de Vincent Peillon ont déclenché la colère de la droite, qui a dénoncé un débat « irresponsable » et appelé l’exécutif à trancher la question au plus vite.

La dépénalisation « n’est pas la position du gouvernement ni du président de la République », a rappelé lundi Jean-Marc Ayrault à l’occasion d’un déplacement en Loire-Atlantique.

« Les ministres ont à se concentrer sur la mission qui est la leur, et lorsqu’ils parlent à la télévision ou à la radio, doivent défendre à la fois la politique de leur ministère et la politique du gouvernement, et rien d’autre. Ils ne sont pas des commentateurs », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a indiqué que Vincent Peillon l’avait appelé dans la matinée pour exprimer ses regrets d’avoir abordé le sujet. Le ministère de l’Education a précisé dans un communiqué que les propos de Vincent Peillon constituaient une « réflexion personnelle » qui ne contrevenait pas à sa « solidarité totale et entière » à la position gouvernementale.

L’opposition de droite n’a pas tardé à parler de « cacophonie ».

Un débat sur la dépénalisation du cannabis avait déjà divisé le gouvernement socialiste début juin, après que la ministre du Logement Cécile Duflot, alors secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), se fut prononcée en faveur de celle-ci.

« Une fois de plus la cacophonie gouvernementale est à l’oeuvre, dans un secteur où tous les parents d’élèves de France attendent du sérieux, de l’autorité », écrit dans un communiqué l’ancien Premier ministre et candidat à la présidence de l’UMP François Fillon. (suite…)

associationcoeurdenfants |
GRUPO FOLCLORICO DA CASA DE... |
Postures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjc de l'albenc
| TABLE RONDE FRANCAISE MONTL...
| Peña Le Boeuf Qui Rit